Investissements en Afrique : l’offensive du Qatar

Education, transports, hôtellerie, infrastructures… Le pays du golfe persique ne néglige aucun secteur pour faire une entrée fulgurante en Afrique. Sous le coup d’un blocus depuis juin 2017, le Qatar veut se démarquer en multipliant accords et investissements dans plusieurs pays et en droite ligne avec sa vision 2030. En effet, le plan « Qatar National Vision » vise à faire du pays une société avancée capable de maintenir son développement et de fournir un niveau de vie élevé à son peuple à l’horizon 2030.

Pour y parvenir, la vision s’articule autour de quatre piliers interconnectés. Le développement humain pour permettre au peuple qatarien de bâtir une société prospère ; le développement social à travers une société juste et bienveillante qui repose sur des normes morales élevées et qui est capable de jouer un rôle important dans le partenariat mondial pour le développement ; le développement économique consiste à développer une économie compétitive et diversifiée capable de répondre aux besoins de l’ensemble de la population actuelle et future du pays et lui assurer un niveau de vie élevé ; enfin, le développement environnemental qui concerne la gestion de l’environnement de manière à créer une harmonie entre la croissance économique, le développement social et la protection de l’environnement.

Au moins cinq défis majeurs à relever pour y parvenir. Il s’agit de : la modernisation et la préservation des traditions ; les besoins des générations actuelles et futures ; une croissance gérée et une expansion incontrôlée ; le nombre et la qualité de la main-d’oeuvre étrangère et la voie de développement choisie ; et enfin, la croissance économique, le développement social et la gestion de l’environnement. Dans ce grand projet de développement, le Qatar veut s’appuyer sur l’Afrique. Et le Cameroun n’est pas en reste

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category