Procès maurice kamto,FESPACO, déscentralisation au cameroun, nord west crisis

Régions

Hauts-plateaux : le nouveau préfet a pris le commandement

Le gouverneur Augustine Awa Fonka a prescrit à Yampen Ousmanou de prendre toutes les mesures pour lutter contre l’insécurité qui prend de l’ampleur.

Le préfet Ousmanou Yampen est officiellement à la tête du département des Hauts-plateaux. Le natif de Koutaba a été installé dans ses nouvelles fonctions le jeudi 17 octobre 2019 à Baham, au cours d’une cérémonie présidée par le gouverneur de la région de l’Ouest Augustine Awa Fonka et en présence des forces vives du département. Le nouveau chef de terre des Hauts-plateaux doit gérer une population d’environ 117 000 âmes installées sur une superficie de 415 km². L’ancien sous-préfet de Yaoundé II doit à chaud, gérer le délicat dossier de la succession à la chefferie Bangou, en veillant d’abord « au respect des mesures conservatoires prises par le gouvernement, avant de trouver une solution définitive et objective », instruira Augustine Awa Fonka. 
Idem pour l’encadrement et l’accompagnement des familles déplacées internes, résidant actuellement dans le département des Hauts-plateaux. Cet administrateur civil principal, né le 20 juillet 1962, doit selon le gouverneur, tirer avantage de sa riche expérience de sous-préfet emmagasinée dans plusieurs arrondissements stratégiques, notamment à Douala III, Yaoundé IV et II pour combattre localement, les actes des coupeurs de route, la culture, le trafic et la consommation du cannabis et autres drogues. Des phénomènes néfastes, autant répandus dans le département des Hauts-plateaux que les conflits fonciers et d’autres actes d’incivisme. 
Le préfet Ousmanou Yampen pourra s’appuyer sur ses collaborateurs, les chefs traditionnels, les magistrats municipaux et la forte élite de ce département afin d’assurer le maintien de l’ordre et de la paix. Les comités de développement, les comités de vigilance et autres groupes organisés des Hauts-plateaux n’attendent que l’encadrement du chef de terre pour se mettre à l’ouvrage. L’installation du nouveau chef de terre a été aussi l’occasion pour les populations du département des Hauts-plateaux, de rendre un dernier hommage à la mémoire de l’ancien préfet Félix Bilonougou, décédé, reconnu pour son humilité, son efficacité et ses qualités de grand rassembleur. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps