Ngondo 2019 : demandez le programme !

Le déroulé de l’événement, centré sur la paix, a été présenté à la presse ce 6 novembre à Douala.

Un hommage au défunt Paul Soppo Priso, grande figure des affaires, pour l’ensemble de son oeuvre. Un hommage à Sallè John, qui sera célébré de son vivant pour sa contribution à la conservation et à la diffusion de l’Ambass Bey. Voilà deux des nombreuses articulations au programme du Ngondo 2019. Le programme de cette fête d’envergure a été détaillé devant les médias ce mardi 6 novembre à Douala, par le secrétaire général de l’Association devenue une institution, Pamphile Yobè, et le coordonnateur général des activités, Georges Dooh-Collins. Ainsi, l’hommage à Soppo Priso est prévu le 14 novembre prochain au Gicam, et celui à Sallè John, le 1er décembre, grand jour de l’événement. Mais déjà, dès demain, samedi 9 novembre, les activités vont être formellement lancées, sous le thème « Musango », « la paix ». La caravane du Ngondo va, le même jour, entamer sa course des cantons, en commençant par le canton Deido, plus précisément au collège Alfred Saker. Le 13, elle sera au canton Bassa, à la cour royale de Ndogbong. Ce même jour, jusqu’au 21 novembre, s’ouvrira la rencontre des cultures gastronomiques, sorte de carrefour des mets de nos terroirs, rassemblés pour l’occurrence à la Place du gouvernement à Bonanjo. Dans le même registre, un concours culinaire est prévu le 26 novembre au Parc des princes de Bali, lieu qui abritera aussi le tournoi des champions de lutte traditionnelle et la demi-finale du concours des danses traditionnelles, le 26 novembre. « Le Ngondo c’est la fête de tout le monde. Dites à tout le monde de venir », va indiquer Georges Dooh-Collins aux hommes et femmes de médias. Cette volonté d’ouverture est traduite également par les invitations que le Ngondo a adressées à d’autres peuples du Cameroun. Des délégations sont ainsi attendues, de Bandjoun, de la Lekie, de l’Océan, du Sud-Ouest… Spécialement attendue, une délégation de Bakas.

Pour en revenir au lancement des activités demain, il prévoit notamment la remise de la « pagaie d’or aux enfants ouvriers du Ngondo », un culte oecuménique, une cérémonie du souvenir aux ouvriers disparus du Ngondo, etc. Pour le reste, au menu de l’événement cette année, le public aura droit également à un « grand cabaret du Ngondo », le 28 novembredès 19h à la Place du gouvernement à Bonanjo, et à un concert de la paix, le 1er décembre dès 14h à Canal Olympia, point final du Ngondo 2019.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category