Vaccination contre la rougeole et la rubéole : plus de 3 millions d’enfants ciblés

La campagne nationale de vaccination contre ces maladies a été lancée mercredi, 4 décembre 2019 à Yaoundé.

C’est au quartier Briqueterie à Yaoundé que la campagne nationale de vaccination contre la rougeole et la rubéole a été lancée mercredi, 4 décembre 2019. C’était au cours d’une cérémonie présidée par Simon Ghislain Etsil, représentant du gouverneur de la région du Centre, en présence de plusieurs personnalités et responsables d’organisations internationales engagées dans le secteur de la santé. Dans son allocution, le Dr. Phanuel Habimana, représentant résident de l’OMS au Cameroun a expliqué qu’entre janvier et juillet 2019, trois fois plus de cas de rougeole et de rubéole ont été enregistrés dans le monde par rapport à 2018. Le représentant du gouverneur de la région du Centre a ajouté que depuis le début de l’année, le pays a enregistré 46 cas de rougeole avec 14 décès et une quarantaine de cas de rubéole. « Ces maladies, heureusement, peuvent être évitées à travers la vaccination. Mais, les données relatives à la couverture vaccinale contre la rougeole et la rubéole montrent que seulement 77% de nos enfants âgés de 0 à 11 mois, sont vaccinés contre ces maladies. Ce qui indique un niveau d’immunité très insuffisant des populations vulnérables contre ces maladies », a-t-il déploré.

Dans l’optique d’inverser cette tendance, en conformité avec le Plan stratégique de l’élimination de la rougeole et de la rubéole dans la région OMS Afrique pour la période 2012-2020, cette nouvelle campagne préventive contre ces maladies est organisée du 4 au 8 décembre avec le vaccin combiné rougeole/ rubéole sur toute l’étendue du territoire national. Ladite campagne concernera 3 278 426 enfants âgés de 0 à 11 mois. Pour la réussite de cette activité, le représentant du gouverneur de la région du Centre a expliqué que d’importantes ressources humaines, matérielles et financières ont été mises à contribution. Depuis le 2 décembre dernier déjà, un nombre considérable de personnels de santé a été déployé pour sillonner les villages et quartiers dans le but de communiquer les informations essentielles, relatives au déroulement de cette campagne. Il a alors invité les populations à réserver un bon accueil aux personnels de santé qui viendront chez eux. De même qu’elles sont appelées à se rendre massivement dans les postes de vaccination proches de leurs domiciles, stratégiquement positionnés dans toutes les formations sanitaires, écoles, lieux de cultes, marchés et autres lieux d’affluence, y compris dans les camps de refugiés... Aux personnels de santé, il a recommandé d’expliquer aux parents qui viennent faire vacciner les enfants les bienfaits du vaccin, les effets secondaires et les attitudes à adopter.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category