Made in Cameroon : le Moringa, racine d’une success story

La plante médicinale a permis au Dr Diana Mfondoum de rafler le prix Pierre Castel présenté la semaine dernière à Douala.

Le Dr Diana Mfondoum est la lauréate Cameroun du prix Pierre Castel 2019 depuis le 2 septembre. Le médecin-chercheur succède à Flavien Kouatcha, lauréat de la 1ère édition en 2018. Le Dr Mfondoum a raflé la mise avec son projet de fabrication et de commercialisation d’une tisane à base de la plante médicinale Moringa, grâce à un procédé original protégé à l’Oapi (Organisation africaine de la Propriété intellectuelle). Le 11 décembre 2019 dans les locaux du groupe Sabc (Société anonyme des Brasseries du Cameroun), la promotrice et président-directeur général de The Moringa Company a présenté son trophée à la presse. Un trophée qui s’accompagne d’une enveloppe de 10 millions de F.

Fonds qui seront essentiellement consacrés à la modernisation de l’outil de production de sa petite entreprise : « Actuellement, nous travaillons avec des machines semi-manuelles. Et la demande dépassant notre capacité de production, nous avons besoin de passer à des machines plus automatiques, plus industrielles », explique le Dr Diana Mfondoum. En termes de perspectives, elle pense à la maîtrise de la production : « Nous devons avoir nous-mêmes nos champs de Moringa, parce que ne pas maîtriser sa matière première constitue toujours un goulot d’étranglement ».

Autres perspectives du projet à terme pour le Dr Mfondoum : réduire la mortalité due aux maladies cardiovasculaires et à toutes les autres pathologies liées à l’alimentation au Cameroun et dans le monde. Il s’agit ainsi de faire de la consommation du Moringa, une habitude alimentaire au Cameroun. Ce projet est le prolongement de ses travaux de thèse à la Faculté de médecine et des Sciences biomédicales (Fmsb) de l’université de Yaoundé I. Elle s’est ainsi rendu compte que la plante Moringa était capable de prévenir et de traiter près de 300 pathologies, et d'améliorer le système immunitaire des personnes vivant avec le VIH.

Pour continuer à faire grandir son entreprise, le médecin, membre du réseau des innovateurs de l’Agence universitaire pour l’innovation, va bénéficier notamment d’un accompagnement technique de l’Iecd (Institut européen de Coopération et de Développement). Un encadrement en droite ligne de la vocation du fonds de dotation Pierre Castel, qui a mis en place le prix : soutenir et accompagner financièrement les projets initiés par de jeunes entrepreneurs africains, dans les domaines de l’agriculture et de l’agro-alimentaire. Deux filières à forte valeur ajoutée et vecteurs de croissance en Afrique.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category