Tournoi inter structures du Minfopra : l’Enam sacrée

L’équipe de football de l’Ecole nationale d’administration et de magistrature a dominé celle du cabinet du ministre sur le score de 2 buts à 1 au terme d’une finale disputée samedi à Bagofit.

La Mutuelle des personnels du ministère de la Fonction publique et de la Réforme administrative (Minfopra) a clôturé samedi dernier au stade Jean Sembong de Bagofit près d’Abong-Mbang ses activités sportives pour le compte de l’année 2019. Avec en apothéose, une finale de football remportée par l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (Enam) sur le score de 2 buts à 1 face à celle du cabinet du ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative (Minfopra). En présence de nombreux membres du gouvernement ayant fait le déplacement et de la Lionne indomptable Nchout Njoya Ajara, invitée spéciale, les deux adversaires ont présenté un beau spectacle avec à la première mi-temps de nombreuses velléités offensives non concrétisées de part et d’autre. Mais, la formation du Cabinet du Minfopra se montrera au cours de la première manche plus teigneuse et plus agressive même si elle ne parviendra pas à tromper la vigilance d’Aimé Nang, le gardien de but de l’Enam qui s’est montré imbattable sur plusieurs face-à-face. C’est sur un score vierge que Jeannot Bito, arbitre international FIFA enverra les deux finalistes aux vestiaires.

Le moral requinqué et les batteries rechargées, les deux équipes vont redémarrer la partie avec plus de détermination. Il va falloir attendre la 66e minute, pour voir le cabinet du Minfopra, en infériorité numérique après l’expulsion de son attaquant, Leonel Ndzié suite à un carton rouge pour un tacle irrégulier, ouvrir la marque grâce à un penalty transformé par François Mbarga. Mais, la joie de celui-ci ne sera que de courte durée d’autant plus que Fabrice Ndongo, attaquant de l’Enam, remettra les pendules à l’heure, cinq minutes plus tard, dans un coup franc bien frappé. Son co-équipier Joseph Ndi viendra saler l’addition à la dernière minute de la partie sur un coup de tête.

Le stade Jean Sembong de Bagofit, nouvellement construit et entièrement couvert d’une pelouse verte, accueillait par cette belle finale de football sa toute première compétition sportive. Construit avec le concours de l’élite locale et le soutien de nombreux partenaires, il devra abriter à l’avenir divers événements sportifs. Ouvert à tous, il fait également office de complexe multisports. En dehors du match de football, le nombreux public présent samedi a également eu droit à trois courses disputées par les élèves du lycée bilingue d’Abong-Mbang. Dans la catégorie 100 m filles, Carine Befolo est arrivée en tête avec un chrono de 11’00, alors que chez les garçons, Mohamadou Bachirou l’a remporté avec le même temps. Dans la catégorie 1 500 m, Calvin Tombel Ndedi s’en est tiré avec 3’25.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category