Ecole supérieure internationale de guerre : le colonel Tiokap Pierre Loti en poste

Le nouveau commandant de cette institution a été installé dans ses fonctions jeudi dernier par le général de division Philippe Mpay, représentant le ministre délégué à la présidence de la République chargé de la Défense.

Ambiance de fête jeudi après-midi à l’Ecole supérieure internationale de guerre (Esig) de Yaoundé. Loin du traditionnel silence qui y règne, l’esplanade de ce centre de formation des élites militaires en Afrique subsaharienne a été prise d’assaut par des civils et militaires en fanfares et trompettes. C’était à l’occasion de la cérémonie d’installation et de prise de commandement du nouveau commandant de cette école de référence créée en 2005. 
Nommé le 5 décembre dernier par un décret du président de la République, chef des Forces armées, Paul Biya, le colonel Tiokap Pierre Loti a pris les rênes de l’Esig, en remplacement du général de division Ngambou Esaïe, muté. Il a été installé dans ses fonctions par le commandant des Ecoles et centres d’instruction interarmées (Comecia), le général de division Philippe Mpay, représentant le ministre délégué à la présidence de la République chargé de la Défense. Ce dernier a instruit les soldats placés sous le commandement du Colonel Tiokap Pierre Loti de lui « obéir pour le bien du service, l’exécution des règlements militaires et l’observation des lois de la République du Cameroun ». 
Après avoir pris le commandement de cette école qu’il connaît bien, le nouveau commandant a procédé à la revue des troupes et au défilé militaire. Il est désormais chargé de faire rayonner ce pôle d’excellence de l’enseignement militaire supérieur du second degré en Afrique.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category