Miss Cameroun 2020 : en voie de renaissance

Demain aura lieu au Palais polyvalent des Sports de Yaoundé, la première édition de la nouvelle formule de ce concours de beauté.

La dernière fois que le Cameroun a vu une Miss flanquée d’une écharpe aux couleurs nationales, remonte au 30 décembre 2017. Aimée Caroline Nseke était ainsi sacrée la plus belle femme du pays pour l’exercice 2018, au terme d’une compétition organisée par le Comité d’organisation Miss Cameroun (Comica) et sa présidente, Ingrid Solange Amougou. Depuis, la compétition a connu un coup d’arrêt, marqué par un épisode à rebondissements, entre le retrait de l’organisation au Comica et la mise sous tutelle technique de cet événement par le ministère des Arts et de la Culture. Demain, samedi 28 décembre 2019, est donc, au moins à un titre, une date historique pour Miss Cameroun qui se tiendra au Palais polyvalent des Sports. Ce sera la première fois que ce concours de beauté se déroule sous une collaboration aussi forte entre l’Etat, représenté par le ministère des Arts et de la Culture (Minac), et le Comica.

Le Minac ne s’ingère pas dans la mise sur pied de ce concours, mais continue d’assurer ses missions d’accompagnement de l’activité culturelle et d’aide aux promoteurs de manifestations culturelles d’envergure. Seulement, pour cette nouvelle formule, le Minac partage, comme le confirme un des responsables de ce département ministériel, « une collaboration plus poussée avec les organisateurs de Miss Cameroun », dans l’objectif de révéler « un potentiel jamais vu» dans ce concours. Les attestations de participation de la vingtaine de candidates sont par exemple cosignées par le ministre des Arts et de la Culture, mais si l’on en croit quelques indiscrétions, l’appui technique et logistique apporté par l’Etat est « énorme ». La machine de l’organisation a bien été huilée, avec, annonce-t-on, un jury international prévu pour sacrer la Miss Cameroun 2020. Ingrid Solange Amougou se dit fière de cette collaboration avec le gouvernement de manière générale. « Nous avons eu une réunion de 8h à 22h, le 25 décembre avec le ministre. Nous n’avons pas eu de Noël. C’est pour vous dire à quel point nous sommes épaulés. En termes de coaching, de matériel, des artistes qui vont donner des prestations, la liste n’est pas exhaustive, l’Etat est pour beaucoup dans l’organisation de Miss Cameroun 2020. Au premier chef de tous nos partenaires, il y a la première dame. Vraiment, nous ne pouvons pas être plus reconnaissants », déclare la présidente du Comica. Toutes choses qui font espérer aux organisateurs, une affluence plus importante que les fois précédentes. C’est pourquoi, la finale nationale est délocalisée du palais des Congrès au palais polyvalent des Sports de Yaoundé. Les petits plats sont mis dans les grands, pour que ce samedi, ce concours national redore son blason et sa réputation.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category