CAF Awards 2019 : demain, le grand jour

Les Camerounais nominés seront fixés sur leur sort ce mardi soir au cours de la cérémonie prévue en Egypte.

Cela faisait bien longtemps que les CAF Awards n’avaient pas suscité autant d’intérêt, du moins côté Cameroun. Cette année, les nominés encore en lice, principalement dans le football féminin, semblent disposer de toutes leurs chances lors de la soirée prévue ce mardi soir à Hurghada, en Egypte. Soirée qui aura pour maître de cérémonie, un certain Samuel Eto’o.

Alain Djeumfa, en course pour le titre de coach de l’année d’une sélection féminine, peut en effet se prévaloir d’avoir atteint les 1/8e de finale de la dernière coupe du monde de football féminin avec les Lionnes indomptables. Du trio final, il est le seul à pouvoir encore se qualifier pour les Jeux olympiques 2020. La sélection féminine camerounaise peut également rêver à un sacre puisqu’elle fait partie des finalistes en lice pour la Meilleure équipe féminine de l’année. Enfin, Nchout Njoya Ajara affiche les meilleures chances en ce qui concerne le titre de Joueuse africaine de l’année. Avec une deuxième place en championnat norvégien avec Valerenga et 11 buts inscrits, ainsi qu’une participation en 1/8e de finale du Mondial marquée par un splendide but contre la Nouvelle Zélande, l’attaquante a en effet eu une année 2019 satisfaisante. Même si ses concurrentes ne sont pas en reste. Ce serait la deuxième fois dans l’histoire des CAF Awards, si Nchout Ajara est sacrée, qu’une Camerounaise est récompensée après Gaëlle Enganamouit en 2015.

Mais le moment le plus attendu de cette soirée sera la remise du prix du Joueur africain de l’année avec un duel attendu entre l’Egyptien Mohamed Salah, double tenant du titre et son coéquipier de Liverpool, Sadio Mané. Le Sénégalais qui court après un premier sacre africain.  Le troisième concurrent, Riyad Mahrez, semble pour sa part distancé. L’Algérien pourrait toutefois se satisfaire du titre de meilleure équipe de l’année qui tend les bras à l’Algérie, vainqueur de la CAN 2019. Le sélectionneur des Fennecs, Djamel Belmadi, a aussi les faveurs des pronostics en ce qui concerne le sélectionneur de l’année.

A noter que le vote pour la majorité des catégories sera fait par les entraîneurs ou les directeurs techniques et les capitaines des équipes nationales seniors des associations membres de la Caf. Le Joueur Interclubs de l’année sera désigné par les entraîneurs principaux et les capitaines de la phase de poules des compétitions continentales africaines de clubs en cours.

Josiane R. MATIA

Le football féminin camerounais à l’honneur.

 

Les nominés

 

Joueur africain de l’année

Sadio Mané (Sénégal), Liverpool (Angleterre)

Mohamed Salah (Egypte), Liverpool Angleterre

Riyad Mahrez (Algérie), Manchester City (Angleterre)

 

Joueuse africaine de l’année

Nchout Njoya Ajara (Cameroun), Valerenga (Norvège)

Asisat Oshoala (Nigeria), FC Barcelone (Espagne)

Thembi Kgatlana  (Afrique du Sud), Beijing Phoenix (Chine)

 

Entraîneur africain de l’année

Djamel Belmadi (Algérie), sélectionneur de l’Algérie

Aliou Cissé (Sénégal), sélectionneur du Sénégal

Moïne Chaâbani (Tunisie), entraineur de l’Esperance de Tunis

 

Entraîneur d’une sélection féminine de l’année

Alain Djeumfa (Cameroun), sélectionneur du Cameroun

Desirée Ellis (Afrique du Sud), sélectionneur de l’Afrique du Sud

Thomas Dennerby (Suède), sélectionneur du Nigeria

 

Equipe nationale féminine de l’année

Nigeria

Cameroun

Afrique du Sud

 

Equipe nationale masculine de l’année

Madagascar

Algérie

Sénégal

 

Joueur interclubs de l’année

Anice Badry (Tunisie), Esperance de Tunis

Youcef Belaili (Algérie), Esperance de Tunis/ Al Ahli

Tarek Hameed (Egypte), Zamaleck

 

Espoir africain de l’année

Victor Osimhen (Nigeria), Lille (France)

Samuel Chukwueze (Nigéria), Villareal (Espagne)

Achraf Hakimi (Maroc), Borussia Dortmund (Allemagne)

 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category