Diocèse d’Obala : une cathédrale en chantier

Le site choisi a reçu la bénédiction des évêques du Cameroun hier dans la Lékié, région du Centre.

Elle s’appellera « la cathédrale Notre-Dame du Mont Carmel d’Obala ». Située en plein cœur de cette ville de la Lékié, région du Centre, la maison du Seigneur sort petit à petit de terre depuis 2018. Hier, le squelette de ce que sera ce joyau architectural qui se dressera d’ici neuf ans, a reçu la visite et la bénédiction des évêques du Cameroun en conclave à Ngoya, diocèse d’Obala depuis lundi. Pour que l’œuvre entreprise par les hommes serve à la construction du royaume de Dieu, une prière a été dite par Mgr Abraham Kome, président de la Conférence épiscopale nationale du Cameroun (CENC), par ailleurs évêque de Bafang et administrateur du diocèse de Bafia. D’après le prélat, le passage des évêques en ce lieu symbolique est considéré comme une onction nationale à ce projet. « Nous demandons au Seigneur qu’avec notre passage, l’amour puisse grandir dans nos cœurs et qu’avec un élan nouveau suscité par l’Esprit Saint, nous nous donnions les moyens de porter ce projet jusqu’à son terme. Il s’agit d’un projet de Dieu. Nous le convoquons afin qu’Il soit l’artisan principal de  ce que nous pouvons faire pour sa plus grande gloire », a souligné Mgr Abraham Kome.
Pour Mgr Sosthène Bayemi Matjei, évêque d’Obala, les travaux évoluent normalement. « Nous avons déjà construit les quatre ateliers et achevé avec les études aussi bien architecturales que du sol. Ce qui nous a pris beaucoup d’argent. Nous sommes à présent à 60 % de la construction des semelles qui constituent les fondations. Les contributions reçues jusqu’à ce jour sont de 303 millions de F. Nous avons utilisé déjà environ 280 millions de F. Nous espérons finir la semelle qui va porter la mezzanine afin de continuer à célébrer la messe et dégager la co-cathédrale qui nous sert comme lieu de culte », a-t-il expliqué.  
Pour la réalisation optimale de ce lieu symbolique, l’évêque d’Obala lance un appel aux fils et filles du pays. « D’abord que nous portions ce projet dans notre cœur et par la prière. Enfin, que tous nos fils et filles où qu’ils se trouvent, sachent que ce bijou leur appartient ainsi qu’à notre pays, qu’ils contribuent de tout leur cœur et que Dieu aime ceux qui donnent avec joie. Les coûts sont estimés à dix fois ce que nous avons déjà reçu. Neuf étant le chiffre symbolique des Bantou, nous espérons qu’en neuf ans, on aura terminé si tout le monde met la main à la pâte », a plaidé Mgr Sosthène Bayemi Matjei. Etendue sur une superficie 2 700 mètres carrés, la Cathédrale Notre-Dame du Mont Carmel d’Obala est dotée d’une capacité de près de 3 000 places assises. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category