Minmidt : la feuille de route 2020 fixée

Elle a été rappelée vendredi dernier par le ministre Gabriel Dodo Ndoke à l’occasion de la cérémonie de présentation des vœux.

La veille, ils ont pensé. C’était notamment à l’occasion de leur conférence annuelle qui portait sur le thème « L’industrie camerounaise face aux enjeux et défis de la compétitivité industrielle dans un contexte de libre-échange ». Après les exposés qui ont porté sur deux principaux sujets précisément le rôle de l’infrastructure de qualité dans la compétitivité industrielle et l’apport des technologies dans la compétitivité industrielle, les responsables en sont sortis plus aguerris.  Le lendemain, vendredi donc, l’heure était aux agapes. Mais avant, on s’est rappelé des objectifs de l’année qui vient de démarrer. C’était cela la fin de semaine des responsables des services centraux et déconcentrés du ministère des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique (Minmidt). 2020 sera donc une année de défis. 
Gabriel Dodo Ndoke a indiqué, parlant du programme de valorisation des ressources minières et géologiques, que de nombreuses actions sont prévues. Il s’agira par exemple, indique le Minmidt pour le secrétariat national du processus de Kimberley de continuer à jouer pleinement son rôle d’observatoire de la gouvernance du secteur minier et de garant de la traçabilité du diamant brut, de l’or et des autres substances minérales précieuses, d’augmenter les recettes de l’Etat, entre autres. On s’attèlera également au cours de cette année à valoriser les inventions, innovations et actifs de la propriété intellectuelle. La normalisation n’a pas été oubliée dans les chantiers du Minmidt. La poursuite des actions de développement de secteur industriel est aussi annoncée. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category