Affaire de l’enseignant poignardé : le père du défunt chez le Minesec

Etienne Njomi a été reçu par le ministre Nalova Lyonga, jeudi dernier dans son cabinet à Yaoundé.

Etienne Njomi, père de l’enseignant récemment assassiné au Lycée de Nkolbisson à Yaoundé, a été reçu au ministère des Enseignements secondaires jeudi dernier. A l’ordre du jour, la remise officielle d’une lettre adressée au couple présidentiel. Face à la presse, le père du disparu a remis officiellement l’enveloppe au ministre Nalova Lyonga. « Nous n’étions pas seuls à endurer cette perte », a-t-il dit, tout en exprimant sa reconnaissance à Paul et Chantal Biya pour leur compassion.


Read also : Education : de nouveaux établissements dans le secondaire

En effet, suite au décès tragique du jeune enseignant Boris Kévin Njomi Tchakounté le 14 janvier dernier, le président de la République avait adressé une lettre de condoléance aux parents du disparu. C’est alors en guise de réponse à cette correspondance que s’inscrit l’événement du jour. En présence de ses proches collaborateurs, le Pr. Nalova Lyonga a promis de transmettre le courrier à qui de droit. De même, elle a à nouveau exprimé son regret suite à l’incident qui, selon elle, est inscrit sur la liste noire des événements de la communauté éducative. Une fois encore, le Pr. Nalova Lyonga a tiré une sonnette d’alarme au sujet de la violence en milieu scolaire. L’éducation étant une affaire de tous, elle appelle les uns et les autres à mesurer l’ampleur des dégâts que cause la violence et à cultiver le respect. 


Read also : Yaoundé : deux nouveaux cas de poliomyélite notifiés

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category