2009 : la RDC passe en première

Les Congolais ont remporté le tout nouveau-né des compétitions de la Confédération africaine de football (CAF) en dominant le Ghana 2-0 en finale.

La vengeance est un plat qui se mange froid. Battu 0-3 par le Ghana lors du troisième match du premier tour, la RDC a minutieusement préparé sa revanche. Une délicieuse réparation qui va intervenir le 8 mars 2009, jour de la finale de la première édition du Championnat d’Afrique des nations. L’évènement se déroule sur la pelouse détrempée du stade Felix Houphouët-Boigny où se sont amassés 35 000 spectateurs. Après une première période plus ou moins équilibrée sans but, les Léopards vont doublement scorer durant la seconde période tout en conservant leur cage inviolée. Quelques secondes après le retour des vestiaires, d’une tête piquée, Dioko Kaluyituka va inscrire le premier but. Le break interviendra 30 minutes plus tard sur une frappe de Mbenza Mbedi. Deux buts célébrés comme il est de tradition par Robert Kidiaba, le gardien du Tout-Puissant Mazembe, à travers sa « danse des fesses ». 
Transparent lors du premier acte, la RDC a pu compter sur le talent de son maître à jouer Trésor Mputu Mabi qui sera désigné meilleur joueur de la compétition. Les Congolais ont su développer un jeu collectif grâce à la cohésion affichée par ses éléments. Sept des 11 titulaires s’entraînent au quotidien au sein du Tout-Puissant Mazembe qui va remporter quelques mois plus tard la Ligue africaine des champions. Deuxième du groupe B, basé à Bouaké, la RDC démarre sur une victoire 2-0 sur la Libye et un nul 1-1 contre le Zimbabwe. En demi-finale, les fauves dirigés par Jean-Santos Muntubile prennent le dessus sur la Zambie sur le score de 2-1. 
Le Zambien Given Siguluma termine meilleur buteur de la compétition avec cinq buts. La Zambie qui va se révéler comme l’une des belles surprises de la compétition créditée d’une organisation réussie. Elle va occuper la dernière place du podium suite à sa victoire 2-1 sur le Sénégal. Par contre, des huit équipes participantes au tournoi, la grosse déception a été la Côte d’Ivoire. Le pays organisateur, battu 0-3 par la Zambie en ouverture sort au premier tour avec un bilan de deux défaites, un nul et zéro but marqué.  
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category