Musique : Kris Badd répond toujours

Le danseur et chanteur camerounais était devenu célèbre dans les années 90 grâce à ses interprétations des titres de Michael Jackson. Il revient avec de nouvelles propositions.

En 2019, quand le clip de « Kossa » est lancé par le réseau Trace Distribution, certains mélomanes camerounais n’avaient plus eu de nouvelles de Kris Badd depuis des années. D’ailleurs, la dernière fois qu’on l’a vu glisser sur une scène aux pas de Michael Jackson, c’était il y a 10 ans. L’artiste lui-même a fait les calculs, tellement le temps lui a semblé long loin du Cameroun. Son grand retour le 25 décembre dernier sur le plateau de la foire Yaoundé en fête (Ya-Fé) a ravivé les bons souvenirs de l’époque, celle du début des années 90 et l’avènement de « Délire ». Des talents en danse et en musique poussent de partout dans le pays, et viennent germer dans cette émission de variétés présentée par Foly Dirane sur la Crtv. Kris Badd est l’un de ces artistes en herbe. Au fil des passages, il se forge une réputation, et par la même, une carrière. 


Read also : Musique : Singuila à cœur ouvert

Dans son rôle de doublure du Roi de la pop, il devient la référence nationale. D’autres passionnés des chorégraphies millimétrées de Michael se mettent à suivre ses traces. Les spectateurs de Ya-Fé en décembre 2019, membres de la nouvelle génération, celle des X-Maleya, découvraient peut-être Kris Badd ce soir-là, sans soupçonner une seule minute qu’il est le premier à avoir introduit le célèbre trio dans l’univers du showbiz. L’artiste, par son combat, veut faire triompher son style fait de pop-rock et d’inspiration makossa. Ses albums « Action » (1998) et « Za’ane » (2002), comme les singles sortis plus tard, ont tracé son couloir et peint ses batailles humanitaires, à l’instar de celle qu’il livre depuis des décennies contre le sida. Comment s’est-il battu pour se séparer de cette image de copie de Michael et se créer son propre univers ? Kris Badd raconte tout à CT, de sa vie en France à sa vie d’acteur, sans langue de bois.  


Read also : Biblio : à la croisée des chemins

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category