Politique

Assemblée nationale : on prépare la remise des attributs

Alors que la vérification des incompatibilités est achevée, les 167 premiers élus du 9 février dernier se préparent à recevoir lundi prochain leurs écharpes au cours d’une séance plénière au Palais de verre.

C’est une séance plénière particulière que vont vivre les 167 nouveaux élus de la 10e législature de l’Assemblée nationale lundi prochain à l’hémicycle du Palais de verre de Ngoa-Ekellé, selon communiqué de presse rendu public par le secrétaire général adjoint n°1 de la Chambre, Abdoulaye Daouda. Si l’ordre du jour des travaux indique l’adoption en séance plénière des rapports des six bureaux de de vérification des incompatibilités parlementaires mis sur pied à l’ouverture de la session ordinaire de plein droit mardi dernier, cette phase sera suivie de la remise de leurs attributs aux nouveaux élus. Il s’agit notamment de l’écharpe tricolore et de la cocarde pour les véhicules. Hier en mi-journée, les bureaux de vérification des incompatibilités étaient à pied d’œuvre dans les différentes salles qui leur ont été affectées au sein de l’hémicycle. Même si on pouvait apercevoir quelques élus, dans la salle des pas perdus.  « Aucune difficulté n’a été enregistrée dans cette phase du processus » a indiqué au reporter un responsable du secrétariat général de l’institution rencontré sur les lieux. « Si le rapport d’un bureau ne fait état d’aucun cas d’incompatibilité, il est adopté sans débat en séance plénière », comme l’indique l’article 9 de la loi n°73/1 du 8 juin 1973 portant Règlement intérieur de l’Assemblée nationale et ses différentes modifications, en son alinéa 1-a. Dès la fin de la lecture desdits rapports, l’on passera donc à la remise des attributs. Sans doute l’un des moments parmi les plus attendus, puisque même les chevalets qui depuis l’ouverture des travaux portent la mention  « M. » ou « Mme » vont passer à « Honorable ».
Comme à l’ouverture des travaux mardi dernier, les travaux de la plénière de lundi seront conduits par le bureau d’âge de l’Assemblée nationale ayant à sa tête Mme Koa Mfegue Laurentine épse Mbede qui sera pour la circonstance assistée des deux plus jeunes députés, qui sont également des dames, à savoir Nafissatou Alim et Blanche Jacqueline Dague Aisha.
Une plénière qui va ouvrir la voie à une autre, elle aussi attendue. Il s’agit de celle qui va permettre à la 10e législature de l’Assemblée nationale de se doter de son premier bureau définitif. Concernant ce dernier, il faut rappeler qu’il est renouvelable chaque année et comprend 23 personnes, soit un président, un premier vice-président, cinq vice-présidents, quatre questeurs et douze secrétaires. Selon les dispositions de l’article 17 de la loi portant Règlement intérieur de cette chambre en son alinéa 7, « l’élection visé à l’alinéa 6 ci-dessus a lieu en s’efforçant de reproduire au sein du bureau, la configuration politique de l’Assemblée nationale, sauf refus de certains partis politiques de participer au bureau ». En clair, ce sont des moments intenses que s’apprêtent à vivre les nouveaux élus du côté du Palais de verre de Ngoa-Ekellé.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps