Politique

Lutte contre le Coronavirus : les 13 mesures du gouvernement

Communiquées hier à Yaoundé par le Premier ministre, chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute, elles vont de l’interdiction de l’entrée sur le territoire national à la fermeture des établissements scolaires, secondaires et universitaires, en passant la res

 

Hier soir dans la salle des Conseils de l’Immeuble abritant ses Services, l’air grave du Premier ministre, chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute en disait suffisamment long sur le sérieux de l’annonce qui allait être faite. A l’issue d’une concertation interministérielle qu’il a présidée plus tôt dans la matinée sur très hautes instructions du président de la République, le PM a fait part d’un ensemble de mesures décidées par le gouvernement, qui prennent effet dès ce jour, pour faire face à ce qui est devenue une pandémie : le coronavirus. La première concerne la fermeture des frontières nationales. Il s’agit notamment de l’espace aérien, maritime et terrestre. En clair, les mouvements de personnes avec l’étranger sont suspendus. Seuls les avions et les bateaux transportant les produits de consommation courante peuvent arriver au Cameroun, pour une durée très limitée.

Une mesure qui entraîne une autre : la suspension de la délivrance des visas d’entrée au Cameroun. Néanmoins, les Camerounais qui se retrouvent à l’étranger et qui veulent revenir au bercail doivent prendre l’attache des ambassades du Cameroun où ils se trouvent.

Dès ce matin également, tous les établissements publics, privés relevant des différents ordres d’enseignement, de la maternelle au supérieur seront fermés.

Les compétitions scolaires et universitaires, à l’instar des jeux Fenassco A qui étaient prévus à Meyomessala dès le 25 mars prochain auront lieu à une date ultérieure. Des commerces à l’instar des débits de boisson, des restaurants et des lieux de loisirs seront fermés tous les jours à partir de 18 h.

La 7e mesure de toutes celles édictées par le chef du gouvernement porte sur l’instauration d’un système de régulation des flux des consommateurs dans les marchés et les centres commerciaux. En clair, des dispositions devraient être prises notamment dans les centres commerciaux pour éviter une trop grande concentration de personnes à l’intérieur de ces espaces. Ce qui pourrait par exemple amener les responsables de ces lieux à procéder à leur fermeture dès lors qu’il est constaté la présence d’un certain nombre de personnes à l’intérieur pour permettre à celles-ci de terminer leurs courses et de libérer plus tard de l’espace au profit des autres. L’objectif visé étant d’éviter une trop grande affluence dans ces espaces et même dans les marchés.

Il est en outre question de limiter les mouvements de personnes entre les différentes villes. En rapport avec ces déplacements, les conducteurs de bus, de taxis et de mototaxis sont invités à éviter des surcharges dans les transports publics.

S’agissant des administrations publiques, les moyens de communications électroniques et les outils numériques en ce qui concerne les réunions susceptibles de regrouper plus de dix personnes. Comme on le savait déjà depuis quelques jours, les missions des officiels publics à l’étranger sont suspendues. Enfin, Joseph Dion Ngute a invité les Camerounais au calme et, en cas de nécessité, à appeler le numéro vert 1510.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps