Au marché : le matériel informatique se vend mieux

Ordinateurs, webcaméras et casques audio s’arrachent comme des petits pains.

En moins d’un mois, le prix d’une webcam est passé de 1 500 F à près de 5 000 F dans la plupart des commerces du marché central à Yaoundé. Indispensable en cette période où le télétravail est préconisé, la caméra externe est très prisée. A l’Avenue Kennedy, lieu par excellence de vente des appareils électroniques dans la ville, difficile d’en trouver. Les stocks sont pour la plupart épuisés. « Nous avons vendu près d’une centaine en quelques jours. Depuis la semaine dernière nous perdons même des clients. Nous avons cherché auprès de certains grossistes qui eux aussi, sont en rupture de stocks », explique Jules Guy N., gestionnaire d’une boutique d’appareils électroniques. Il explique aussi qu’un nouvel intérêt est porté en ce moment sur les ordinateurs. « La même semaine, une entreprise nous a commandé 12 ordinateurs portables », révèle le commerçant. Même si le prix des ordinateurs n’a pas augmenté ici (à partir de 170 000 F), les recettes grimpent depuis quelques semaines. « La boutique se vide. Ordinateurs portables, webcaméra et casques sont les outils les plus sollicités », renseigne-t-il. Tout en face de la boutique, un autre grand commerce de l’Avenue Kennedy se réjouit de ses ventes. « Nous avons vendu toutes nos webcaméras. Les ordinateurs sont de plus en plus commandés par les entreprises. La semaine dernière, nous avons même perdu une commande du ministère de la Santé publique qui souhaitait acquérir une cinquantaine de casques de sortie RJ parce que nous n’en avions pas assez et ne pouvons plus en importer en ce moment », regrette le chef de l’agence de l’Avenue Kennedy. 
Pour accroître davantage leurs recettes, certains proposent même des offres promotionnelles. « Un ordinateur acheté, une clé Usb de 16 Go offerte », annonce l’enceinte acoustique d’une boutique. « Soldes allant jusqu’à 20% sur des ordinateurs portables uniquement », lit-on sur la baie vitrée d’une autre. La forte demande en matériel de télétravail, les commerces la ressentent depuis quelques semaines et ne veulent rater aucune opportunité de maximiser leur profit, autant qu’ils le peuvent. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category