Université de Maroua : à l’épreuve du E-campus

Les toutes premières soutenances de thèse de doctorat par visioconférence se sont déroulées jeudi dernier.


L’usage de la visioconférence est monté d’un cran à l’Université de Maroua. En dehors des réunions du personnel administratif, désormais, même les soutenances de thèses et de mémoires en mode non présentiel entrent dans la danse. Les premières thèses de doctorat se sont déroulées jeudi dernier au campus de Kongola. Concernant cette évaluation, en dehors des cinq membres du jury en présentiel dans la salle des Actes de l’Université de Maroua, deux autres étaient connectés, en non présentiel, à partir de Ngaoundéré. Le recteur Idrissou Alioum suit la soutenance en qualité d’invité à partir de son bureau.
Pour la toute première cobaye dans cet exercice, Dr Houssaina Fati Ouma, c’était une expérience exaltante car « l’histoire retiendra que nous sommes la toute première à ouvrir le bal dans cette méthode innovante dans notre université », a-t-elle témoigné. Pour le président du jury, Bernard Ngonné, il ne faut pas penser que cette évaluation a été faite au rabais, « Au contraire, la soutenance par visioconférence nous donne l’occasion d’avoir plus de participants et par conséquent plus de contributions dans le travail, » a-t-il expliqué. Cette méthode « permet de faire plus d’économie et de gagner en temps. Les universités gagneraient à ...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category