Reconstruction du Nord-Ouest et du Sud-Ouest : place au travail

En installant hier le Coordonnateur national Plan présidentiel de reconstruction et de développement des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest et son adjoint hier, Joseph Dion Ngute leur a signifié que la tâche est immense.

Paul Tasong Njukang et Donatus Njong Fonyuy respectivement Coordonnateur national et Coordonnateur national adjoint du Plan présidentiel de reconstruction et de développement des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest (Pprd-Nw/Sw) n’auront visiblement pas d’état de grâce dans l’exercice de leurs fonctions. C’est du moins ce que leur a laissé entendre hier en mi-journée le Premier ministre, chef du gouvernement. Présidant la cérémonie d’installation de ces personnes nommées le 3 avril dernier dans l’Auditorium de ses services, Joseph Dion Ngute n’a pas manqué d’indiquer l’ampleur de la tâche qui est celle de cette structure voulue par le président de la République pour permettre à ces deux régions, en proie à une crise depuis la fin de l’année 2016 de se remettre sur le chemin du développement. Un Plan présidentiel qui a du reste été entériné par le Grand dialogue national tenu du 30 septembre au 4 octobre 2019 à Yaoundé et qui a été présenté à la communauté des bailleurs de fonds au cours d’une réunion présidée par le chef du gouvernement le 5 décembre 2019. En même temps que ces deux personnalités étaient nommées, était également mis en place le cadre organique de mise en œuvre du Plan présidentiel qui va s’articuler autour de trois objectifs majeurs : réhabiliter et aménager les infrastructures de base ; œuvrer à la revitalisation économique des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ; œuvrer à la promotion de la cohésion sociale.


Read also : Union des populations du Cameroun: Un congrès national en vue

Pour sa mise en œuvre, le Premier ministre, chef du gouvernement a indiqué que le gouvernement camerounais et ses partenaires multilatéraux et bilatéraux ont convenu de mobiliser près de 90 milliards de F. Occasion pour Joseph Dion Ngute d’exprimer la gratitude du gouvernement de la République aux partenaires et gouvernements amis, dont la France, qui ont choisi de s’aligner aux côtés du Cameroun. Il s’est surtout félicité de ce que le Plan présidentiel, comme l’a voulu son promoteur, a fait l’objet de larges consultations sur le terrain. Au rang de ses priorités, le Premier ministre, chef du gouvernement a indiqué que l’équipe conduite par celui qui est également ministre délégué auprès du ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire va s’atteler à la réhabilitation de 350 écoles, 115 centres de santé, 40 ponts, 400 points d’eau, 600 km de routes rurales, 45 marchés, 12 000 habitations et la reconstitution d’un ensemble de documents personnels perdus. « Je ne doute pas que ces deux personnalités aient la capacité de coordonner ce programme très important », a relevé le chef du gouvernement qui a du reste appelé toutes les administrations compétentes à leur apporter tout le concours dont ils pourraient avoir besoin dans le cadre de leurs missions. Sur l’opérationnalité du Plan, Paul Tasong a indiqué que les travaux vont commencer dans les villages déjà pacifiés. Présents également à la cérémonie d’hier, qui se déroulaient dans le strict respect des mesures de lutte contre la pandémie de coronavirus, de nombreux membres du gouvernement et le représentant résident du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud), Jean-Luc Stalon. Cette dernière structure du Système des Nations unies est appelée à jouer un rôle clé dans la mise en œuvre dudit Plan.


Read also : North West: Peace-Building Prioritised

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category