Procès maurice kamto,FESPACO, déscentralisation au cameroun, nord west crisis

International

RDC : Vital Kamerhe reste en prison

La demande de mise en liberté provisoire du directeur de cabinet du président Félix Tshisekedi a été rejetée hier en appel.


Vital Kamerhe a regagné sa cellule à la prison centrale de Makaka à Kinshasa hier en début de soirée, après le rejet de sa requête par la Cour d’appel de Matete. La Chambre d’appel dit avoir fondé son jugement sur des indices sérieux de culpabilité pour maintenir en prison le directeur de cabinet du président congolais, Félix Tshisekedi. Cette instance siégeait à la demande du président de l’Union pour la nation congolaise (Unc) et de son conseil qui ont estimé que le maintien en détention de ce dernier était non fondé.  Le 11 avril dernier, le tribunal de Kinshasa Matete, siégeant au premier degré en Chambre de conseil avait retenu les charges de détournement de deniers publics contre M. Kamerhe.
En détention depuis le 8 avril dernier, l’ancien président de l’Assemblée nationale congolaise est accusé d’avoir détourné d’importantes sommes d’argent en attribuant des marchés de gré à gré dans le cadre du Programme 100 jours au pouvoir du président Félix Tshisekedi organisé en 2019. Vital Kamerhe qui a plaidé non coupable, dit n’avoir passé aucun marché de gré à gré avec aucune entreprise en vue de la construction des logements sociaux. Ses partisans crient à la chasse aux sorcières consistant à écarter un allié de la course pour la présidentielle de 2023. Un scrutin au cours duquel il devra bénéficier du soutien de Félix Tshisekedi, selon l'accord dit de Nairobi signé par l’Unc et l’Union nationale pour la démocratie et le progrès (Udps).  
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps