Régions

Extrême-Nord : des ex-combattants de Boko Haram aux petits soins

). Après le don de 21 millions offert, il y a trois ans, aux forces de défense dans le cadre de l’effort de guerre, l’Eglise adventiste du 7e jour revient aujourd’hui avec une cargaison des denrées alimentaires. Cette fois pour les ex-associés de Boko Haram. Ce don d’une valeur de 4 723 100 F est constitué de farine de maïs, de mil, de riz, d’huile et du sel de cuisine. C’est le Révérend Dr Weick Dido, président de l’Eglise adventiste du 7e jour, Division de l’Afrique du Centre et de l’Ouest, qui est venu personnellement d’Abidjan en Côte d’Ivoire convoyer ces aliments. Il les a remis officiellement au gouverneur de la région de l’Extrême-Nord, Midjiyawa Bakari qui les a reçus au nom du gouvernement au cours d’une cérémonie récemment à l’esplanade de ses services à Maroua. Pour le Rév. Dr Weick Dido, ce geste n’a rien de complexe, « c’est juste la matérialisation de l’amour que Dieu nous demande de partager, car il vise à améliorer les conditions de vie de nos frères revenus à la maison », a-t-il expliqué. Des propos que le gouverneur va renchérir en encourageant « les autres âmes de bonne volonté à copier le bon exemple de l’Eglise adventiste, cela permet d’alléger les souffrances de ceux qui sont dans le besoin ». Séance tenante, après la remise symbolique, les dons ont été confiés au responsable régional du centre Désarmement-Démobilisation et Réintégration de la région de l’Extrême-Nord, Oumar , pour acheminement immédiat aux bénéficiaires résidant à Mora en attendant leur transfert au centre de rééducation de Méry dans les tous prochains jours. 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps