Mahaman Smaila joue gros

Le boxeur (-64kg) est le dernier Camerounais à descendre sur le ring ce jeudi.

Read also : CHAN 2020 : le Maroc dans l’histoire

 

Read also : Accident de Santchou : deux ministres sur les lieux

Mahaman Smaila était jusqu’ici le seul boxeur de la Cameroon Team à ne pas être encore monté sur le ring. Ce jeudi 11 août  marque son entrée en compétition dans la catégorie des poids super-plumes (-64kg). Il sera 16 heures (heure de Yaoundé) lorsque le dernier puncheur camerounais débutera son combat contre le Turc Batuhan Gözgeç. Ce combat qui va clôturer la sortie des boxeurs camerounais au premier tour du tournoi intervient dans un contexte rendu plus favorable par l’éclatante victoire de Wilfried Seyi deux jours auparavant.

Read also : Rentrée du deuxième trimestre : ça repart

Alors que l’équipe camerounaise était déjà en proie au doute, ce rayon de soleil pourrait faire sortir de l’ombre le moins connu des boxeurs présents à Rio. Il ne s’agit pourtant pas d’un nouveau venu au noble art. La trentaine déjà entamée, Mahaman Smaila était déjà sur les devants de la scène en 2008 aux Jeux olympiques de Beijing en Chine. L’espoir est d’autant plus permis que celui qui a été vice-champion d’Afrique à deux reprises reconnaît avoir bénéficié d’une bonne préparation  après un séjour d’un mois en Ukraine juste après avoir atteint les 1/4 de finale aux championnats du monde au Kazakhstan. Il pense donc avoir accumulé assez d’expériences pour faire de sa deuxième participation aux J.O une réussite. A quelques heures du début du combat, les attentes sont très fortes pour Mahaman Samaila qui se dit « gonflé à bloc » et qui aura pour devoir ce jeudi d’arracher une deuxième qualification camerounaise pour les 8es  de finale.

Read also : Développement de la sous-région : on reparle du financement des projets intégrateurs

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category