Et de trois pour Phelps !

Le nageur américain compte désormais 21 médailles en or en cinq éditions des J.O.

La nuit de mardi à mercredi a été particulière pour Michael Phelps. « Je ne sais pas si c’est le meilleur moment de ma carrière, mais ce sont des jours exceptionnels », a-t-il déclaré aux médias. On l’avait rarement vu aussi expressif comme ce fut le cas après son sacre sur 200 m papillon. Et pour cause ! C’est l’une de ses courses fétiches et il était particulièrement attendu au parc olympique de Barra da Tijuca.
D’autant qu’il avait fini à la 2e place aux J.O de 2012 derrière le Sud-Africain Chad LeClos qui lui, a terminé, au pied du podium cette fois. Une heure après, l’Américain a récidivé avec ses compères du relais 4 x 200 m. Pour les amoureux des chiffres, c’était son 3e titre à Rio après le relais 4 x 100 m, la 25e (dont 21 en or) en cinq Olympiades (6 en 2004, 8 en 2008 et 4 en 2012). Un record, tous sports confondus, très loin de la gymnaste Larissa Latynina qui avait glané neuf médailles d’or sous les couleurs de l’URSS entre 1956 et 1964.
A 31 ans, Michael Phelps prouve qu’il a eu raison de revenir à la compétition après avoir pris sa retraite aux lendemains des J.O de Londres. Et ce n’est certainement pas terminé puisqu’il y y a  le 100m papillon ce jeudi, en attendant d’autres relais. Mais peu importe, le nageur a déjà réussi ses Jeux, assurant plus que jamais son statut de meilleur nageur de tous les temps. Et ces étranges tâches rouges qui constellent sa peau, -dues au « cupping », traitement thérapeutique censée accélérer la guérison des muscles endoloris- sont la preuve que rien n’est aussi facile que ça en a l’air.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie