Procès maurice kamto,FESPACO, déscentralisation au cameroun, nord west crisis

Régions

Enseignement supérieur : Douala a son école polytechnique

La Faculté de Génie industriel de l’université est transformée à la faveur du décret présidentiel n°2020/272 du 11 mai 2020.

Depuis lundi, 11 mai 2020, il n’existe plus de Faculté de Génie industriel (FGI) à l’université de Douala. On parle désormais de l’Ecole nationale supérieure polytechnique de Douala (ENSPD). C’est à la faveur du décret présidentiel n°2020/272 du 11 mai 2020, qui transforme la faculté en grande école.
Une grande école qui comprend deux cursus de formation et débouche sur deux sortes de diplômes : le diplôme d’ingénieur pour le cursus de formation d’ingénieur ; les diplômes de licences, master, doctorat ou PhD pour le cursus en sciences de l’Ingénieur. Des détails qu’on retrouve dans le décret présidentiel n°2020/273 du 11 mai 2020 portant organisation de l’Ecole nationale supérieure polytechnique de Douala.
Cet acte du chef de l’Etat sera aussi l’occasion de renforcer le côté professionnel dans les départements actuels et le contenu des enseignements de la désormais ex-FGI. Parmi ces départements, on peut citer : Technologie de construction industrielle ; Pêche industrielle ; Hygiène, sûreté et sécurité industrielle ; Technologie automobile ; Robotique industrielle ; Génie civil, etc. Concernant ce dernier domaine notamment, le décret présidentiel arrive dans un contexte marqué par le refus de reconnaissance de la qualité d’ingénieur aux diplômés de ce qui était alors la Faculté de Génie industriel par l’Ordre national des ingénieurs de génie civil (ONIGC). Un débat qui dure depuis 2014, date de sortie de la première cuvée de la FGI. Et selon le Pr. Magloire Ondoa, recteur de l’université de Douala, « les ordres des ingénieurs n’auront plus matière à discussion. »

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps