Lutte contre le coronavirus : le soutien de l’ONU

Ce sujet et d’autres étaient au cœur de la longue audience accordée hier au Palais de l’Unité par le président de la République, Paul Biya, au représentant spécial du secrétaire général des Nations unies pour l’Afrique centrale, François Lounceny Fall.

C’est un diplomate onusien particulièrement satisfait de la longue audience que lui a accordée le président de la République, Paul Biya, qui a quitté le Palais de l’Unité hier en début d’après-midi. François Lounceny Fall, représentant spécial du secrétaire général de l’Organisation des Nations unies pour l’Afrique centrale et chef du bureau de cette organisation internationale au sein de la sous-région n’a du reste pas fait mystère des sujets au cœur de l’entretien avec le président Paul Biya. « Le chef de l’Etat m’a fait l’honneur de faire un tour d’horizon de la situation politique et sociale, non seulement du Cameroun, mais aussi de la sous-région. Nous avons parlé des questions sécuritaires, des questions d’intégration ». Difficile toutefois d’ignorer le contexte de cette rencontre : le monde entier continue de faire face à la pandémie du coronavirus, un sujet qui, de l’avis de François Lounceny Fall, a meublé les échanges : « Le chef de l’Etat m’a longuement entretenu de toutes les mesures que le Cameroun est en train de prendre pour faire face à cette pandémie. Je saisis l’occasion pour apporter le soutien total des Nations unies à toutes les initiatives qui sont prises dans ce sens puisque cette pandémie devient l’ennemi numéro un qu’il faut combattre » a-t-il indiqué face à la presse sur le perron du Palais de l’Unité.
La situation socio-politique au Cameroun, et particulièrement dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest n’a pas été en reste. Sur ce sujet, le représentant spécial d’Antonio Guterres en Afrique centrale n’a pas caché sa satisfaction «J’ai trouvé auprès de Monsieur le président de la République, un observateur attentif et avisé sur les défis auxquels le Cameroun fait face et les dispositions du gouvernement à tout mettre en œuvre pour renforcer la stabilité et la cohésion du Cameroun ». a-t-il affirmé.  « Nous avons eu un entretien franc, fructueux et je repars de cette audience réconforté en sachant que la sagesse du président continuera à aider et à guider toutes les actions qui sont menées pour faire du Cameroun un pays uni et stable » a révélé François Lounceny Fall avant de prendre congé de la presse. L’audience s’est déroulée dans le strict respect des mesures barrières instruites par le président de la République et relayées par le Premier ministre, chef du gouvernement : pas de poignées de mains et respect de la distanciation sociale.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category