Commission des droits de l’Homme : une assistance pour les détenus

Le vice-président de cette institution, James Mouangue Kobila, a remis aux dirigeants de la prison principale de Mbalmayo, le 28 mai dernier, du matériel de lutte contre le Covid-19.

520 masques, 150 gants, 130 litres d’eau de javel, 9 cartons de savon, 260 détergents et autant de gels hydro-alcooliques, dix fûts de 40 litres, deux pulvérisateurs, cinq combinaisons pour adultes, un thermo flash et un sac de chlore. Cette cargaison de matériels, d’équipements et de produits, offerte par le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud), a été remise aux dirigeants de la prison principale de Mbalmayo, par le vice-président de la Commission nationale des droits de l’Homme et des libertés (Cndhl), James Mouangue Kobila. C’était le 28 mai dernier, à l’esplanade de ce centre pénitencier.

James Mouangue Kobila a alors invité ses interlocuteurs à utiliser ce matériel à bon escient. Notamment faire en sorte que ces produits parviennent effectivement aux pensionnaires du pénitencier. Car, « il est question de préserver leur santé déjà précaire et fragile à cause de la promiscuité », a-t-il relevé. En réaction à cette interpellation, le régisseur de la prison principale de Mbalmayo, Max Stéphane Ipuni, a rassuré que tout « sera utilisé ici à la prison et rien qu’ici. »

Avant l’étape de Mbalmayo, ce sont les prisons principale et centrale de Kondengui à Yaoundé, ainsi que la prison centrale de Buea, qui étaient les premières à bénéficier ces gestes de la Cndhl. Et cette institution entend poursuivre son action dans les pénitenciers du Nord-Ouest, du Littoral et de l’Extrême-Nord où sévit également la pandémie .

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category