Chantier naval et industriel du Cameroun : les nouveaux dirigeants sont connus

Roland Maxime Aka’a Ndi’i et Webnjoh Abel Bobuin Bisiya, respectivement Dg et Dga, ont été désignés à l’issue d’un conseil d’administration vendredi.

Les employés du Chantier naval et industriel du Cameroun (CNIC) connaissent leurs nouveaux dirigeants depuis vendredi, 26 juin 2020. A l’issue d’un conseil d’administration, Roland Maxime Aka’a Ndi’i et Webnjoh Abel Bobuin Bisiya ont été désignés respectivement directeur général et directeur général adjoint du CNIC. Cela en présence du ministre des Transports, Jean-Ernest Masséna Ngalle Bibehe, tutelle technique, de Louis Claude Nyassa, président du conseil d’administration (Pca) et de l’ensemble des administrateurs. Né le 11 décembre 1958, Roland Maxime Aka’a Ndi’i, administrateur civil principal, était jusqu’à sa désignation directeur général adjoint de cette entreprise publique. Familier du sous-secteur maritime, le nouveau patron connait bien la maison et les employés du Chantier naval. Il remplace Alfred Forgwei Mbeng, décédé en avril dernier.
Webnjoh Abel Bobuin Bisiya, nouveau directeur général adjoint, est un ingénieur de l’aéronautique civile. Son riche parcours professionnel l’a amené à occuper plusieurs fonctions dans l’administration camerounaise. Notamment au ministère des Transports comme directeur de l’aviation civile. Avant sa désignation, il occupait les fonctions de directeur technique chargé du développement des transports aériens à la Cameroon Civil Aviation Authority (Ccaa).  Le nouveau Dga, à ce titre, est parfaitement au fait des enjeux transversaux et des activités du Cnic. Cette somme d’expériences devrait être bénéfique pour le chantier naval.
Le CNIC a été pendant de nombreuses années un fleuron de l’industrie de construction navale. Le nouveau top management se doit de lui redonner ses lettres de noblesse. Le ministre Ngalle Bibehe, juste après leur désignation, a indiqué que les nouveaux responsables doivent poursuivre en urgence le plan de diversification engagé par le défunt Dg. Ceci à travers les travaux industriels, l’installation métallurgique, la relance de la filière banane de Limbe et la mise en place d’un nouveau terminal fruitier.  Vu sa position stratégique dans le golfe de Guinée, le yard de Limbe attire de plus en plus les opérateurs du secteur pétrolier. De nombreux défis attendent donc la nouvelle équipe dirigeante.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category