Concours d’entrée à l’Enam : des dispositions spéciales

Le Minfopra a effectué une descente dans cette grande école et dans les centres d’examen.

Il est un peu plus de 3h du matin samedi lorsque le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative (Minfopra) fait son entrée à l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (Enam). Joseph LE qui a troqué son costume et sa cravate pour une tenue plus décontractée, est accueilli par le directeur général de l’Enam, Bertrand Pierre Soumbou Angoula. Le Minfopra est là pour s’assurer de la sécurisation du processus d’impression des épreuves destinées aux candidats de la Division administrative cycle B. Une visite effectuée en compagnie du maître des céans, Joseph LE a ainsi pu toucher du doigt les trois étapes de ce processus. Du choix des épreuves en passant par la traduction en anglais à la reprographie, il a parcouru toutes les étapes. Ici, les sujets sont sélectionnés à huis clos par un jury spécial et ce n’est qu’après la sélection d’un sujet que celui-ci est envoyé à la reprographie quelques minutes avant le début des épreuves. Aucun téléphone portable n’est autorisé afin d’éviter d’éventuelles fuites. Une fois le processus achevé, les épreuves seront lancées à 7h30 par la Culture générale dans les huit sites d’examen créés pour la circonstance.


Read also : Interview: “There Is No Risk At Any Level”

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category