Bafoussam : union de prières contre coronavirus

Lors de la célébration de la Tabaski vendredi dernier, l’Imam de la mosquée centrale a exhorté les fidèles à placer en priorité dans leurs actes la sauvegarde des vies humaines.

 Si le respect de la distanciation sociale a été difficile à observer lors de la grande prière de l’Aïd-el-kébir au vu de la marée humaine présente le long de la route menant à l’entrée de la mosquée centrale de Bafoussam, les autres mesures barrières y ont été strictement appliquées. Avant d’accéder à l’espace abritant la prière, les fidèles musulmans devaient se laver les mains et abhorrer arborer son maque de protection respiratoire. La grande prière de la Tabaski à Bafoussam s’est déroulée en présence de Chaïbou, le préfet de la Mifi. La lutte contre la pandémie sanitaire qui sévit actuellement a été portée en prière et a été au centre du sermon de l’Imam Arouna Abdoulaye. A l’unisson, les fidèles musulmans ont demandé au Très-Haut de secourir l’humanité dans son combat contre le coronavirus en mettant un terme aux affres de cette maladie. Les musulmans ont aussi prié pour que Allah le miséricordieux touche les cœurs de ceux qui continuent de rester dans un esprit de guerre pour qu’ils délaissent les armes afin que la paix si chère au Cameroun soit de nouveau une réalité. 
Des prières de santé et de sagesse ont été aussi élevées pour soutenir le chef de l’Etat son excellence Paul Biya, son gouvernement et l’ensemble des élites généreuses du Cameroun. Tous les fidèles musulmans ont également été priés d’être plus que jamais animé par l’esprit du partagé, de la générosité pour contribuer chacun à son niveau, à une quête aboutie du développement de notre pays. Dans son sermon, l’Imam de la mosquée centrale de Bafoussam a rappelé que la fête du sacrifice est un moment de recueillement pour les croyants, un moment de célébration de la grandeur et de la miséricorde du Seigneur Allah. A l’image de ce Dieu qui préfère sacrifier un mouton pour protéger l’humain, les fidèles croyants ont été invités par le prédicateur du jour à ne jamais contribuer d’une quelconque manière au sacrifice d’une vie humaine. Mais plutôt de promouvoir le vivre ensemble dans la sérénité, la sécurité et la santé. L’exemple urgent à appliquer étant de continuer de respecter scrupuleusement les mesures barrières de lutte contre la Covid-19.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category