Economie

Techniciens supérieurs du Génie rural : un concours ouvert

Il se déroulera le 30 septembre prochain dans une vingtaine de centres du territoire national.

Un concours d’entrée en première année du cycle des techniciens supérieurs du Génie rural au titre de l’année académique 2020 /2021 aura lieu le 30 septembre prochain. L’information est contenue dans un communiqué du 30 juillet dernier et signé par le ministre de l’Agriculture et du Développement rural (Minader). La note indique que la formation a une durée de deux ans et est sanctionnée par un diplôme de technicien supérieur du génie rural délivré par le Minader dans deux options : la gestion de l’eau et les constructions rurales.  Les apprenants ont aussi la possibilité de présenter l’examen national du BTS pour l’obtention du Brevet de technicien supérieur du génie rural délivré par le ministère de l’Enseignement supérieur. 
100 places sont disponibles pour l’option gestion de l’eau et constructions rurales pour l’école de formation des spécialistes en équipements et aménagements ruraux (Efsear) de Kumba. Le Centre international d’études polytechniques d’Obala (Ciepo) attend 50 pensionnairs alors que l’école technique d’agriculture (ETA) de Garoua limite les places à 40 pour l’option gestion de l’eau. 
Il faut préciser que ce concours est ouvert en session unique aux candidats externes. Toute personne de nationalité camerounaise peut faire acte de candidature s’il est titulaire du Baccalauréat C, D, E, F, T ou encore de tout autre diplôme équivalent. La note précise également que tous les élèves ayant présenté les examens nationaux pour la session 2020 et étant en attente de leurs résultats peuvent également passer ledit concours, sous réserve de l’obtention de leur diplôme. Ces derniers devraient fournir comme pièce justificative, le récépissé d’inscription auxdits examens de l’année en cours et compléter leur dossier de candidature dès publication des résultats. Leur admission définitive sera alors fonction de l’obtention du diplôme requis. Les candidats étrangers, ceux présentés par les entreprises, les collectivités territoriales décentralisées et les autres organisations non gouvernementales peuvent dans la limite des places disponibles, être admis sur étude de dossier. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps