Société

Gestion du patrimoine de l’Etat : un manuel de procédures en gestation

C’est l’une des résolutions de l’atelier de deux jours sur l’acquisition de ce mécanisme par le personnel du Minfopra hier à Yaoundé.

Satisfaction. C’est le sentiment qui animait le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative (Minfopra) hier. Au terme de deux jours de formation de certains responsables de son département ministériel et des organismes sous-tutelle à Yaoundé, Joseph LE s’est dit heureux des résultats des travaux. D’après le Minfopra, ses collaborateurs ont compris l’importance d’une telle activité. Ce d’autant plus que certains ne comprenaient pas les enjeux et la délicatesse inhérents à la gestion des biens publics à distinguer d’un bien privé ou personnel. « Avec tous les exposés suivis depuis mercredi, les concernés ont compris qu’il faut faire très attention et surtout qu’il faut privilégier l’intérêt général lorsqu’on est un manager. C’est pourquoi nous partons d’ici satisfaits et nous sortons d’ici avec un manuel de procédures qui va servir à tous nos collaborateurs des services centraux et déconcentrés du Minfopra, mais aussi de l’Enam et de l’Ismp », s’est réjoui le Minfopra. C’est donc la tête remplie de méthodes et techniques acquises sur la gestion des biens publics que les participants ont achevé leur formation. Ils savent désormais comment éviter les pièges tels que la fraude, la corruption, les détournements et le gaspillage des deniers publics.
Parmi les recommandations issues des travaux, il a été demandé au secrétariat permanent à la réforme administrative du Minfopra d’envisager, en liaison avec le Minfi et le Mindcaf, l’élaboration d’un manuel de procédures relatif à l’acquisition et à la gestion du patrimoine de l’Etat, qui servira de boussole aux ordonnateurs, ainsi qu’à toute la chaîne de gestion financière et patrimoniale de ce département ministériel. Aux participants, il a été recommandé d’utiliser le bien affecté à la mise en œuvre des missions d’intérêt général en bon père de famille et de s’assurer de la spécification des caractéristiques du matériel à acquérir avant toute signature du marché, de la lettre commande, du bon de commande, entre autres.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps