Importations: le temps de la conformité

Les marchandises entrant au Cameroun soumises à un contrôle des normes plus strict dès le 31 août.

Read also : Conseil d’administration : Blaise Moussa aux commandes

 

Read also : Barrage de Nachtigal : la sérénité de retour

Le 31 août 2016 est la date de démarrage effectif du Programme d’évaluation de la conformité avant embarquement (Pecae) des marchandises importées en République du Cameroun. L’information est contenue dans un communiqué rendu public récemment par le Minmidt, qui rappelle le décret du Premier ministre fixant les modalités de mise en œuvre du Pecae. En vue de la date susmentionnée, une opération de sensibilisation a été organisée vendredi à Douala par l’Anor (Agence des Normes et de la Qualité) en direction de personnels des Douanes. Une réunion à laquelle ont également pris part la Sgs et Intertek, des partenaires techniques dans la mise en œuvre du Pecae.

Read also : Elite One: Retrouvailles Canon -Tonnerre

Selon le Minmidt, cette « réforme majeure » a pour objectif de renforcer la politique gouvernementale en matière de qualité, afin de garantir la santé et la sécurité des consommateurs, de préserver l’environnement et de protéger l’industrie locale contre des produits et matières premières importés de mauvaise qualité.

Read also : Formations dispensées à l’étranger; 17 faux diplômes, 23 rejets

A cet effet, l’Anor délivrera désormais des certificats de conformité obligatoires au dédouanement desdites marchandises et lors des activités de contrôle réglementaires ultérieurs. Lesquels certificats seront basés sur les résultats des activités d’évaluation de la conformité des marchandises à destination du Cameroun effectuées par les organismes d’évaluation de la conformité accrédités et dûment mandatés pour la phase-pilote (Sgs et Intertek) qui débute donc à la fin de ce mois.

Read also : Campagne cacaoculture 2020-2022: 4 millions de plants disponibles

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category