Commentaires

La Côte d’Ivoire et ses vieux démons

 Il est clair que la candidature d’Alassane Ouattara comble les attentes de ses partisans réunis sous la bannière du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix(RHDP).  Cette candidature est d’autant plus légale, selon ses partisans, qu’elle puise sa raison d’être de la constitution adoptée en 2016. Les opposants ne partagent pas cet avis. Ils estiment plutôt que la candidature du président ivoirien suscite des inquiétudes dans leur camp. Ces opposants observent notamment que les noms de certains de leurs cadres ne figurent sur les listes électorales provisoires publiées par la Commission électorale nationale indépendante. Ils soupçonnent également une tentative de gonflement desdites listes de la part des partisans du RHDP. Les griefs liés aux listes électorales ont été, naturellement, portés à l’attention de la Commission électorale nationale indépendante. Laquelle a vocation à procéder aux réajustements nécessaires. Les partis politiques en attendent beaucoup. Même si la composition de l’organe chargé de gérer les élections ne fait pas l’unanimité. 
 Au-delà des divergences et des défections relevées dans certains camps, on peut observer que les partis politiques, ayant pignon sur rue, consolident leurs bases et positionnent leurs candidats pour le premier tour de l’élection présidentielle du 31 octobre prochain, en misant sur une possible victoire dès ce premier tour. C’est le cas du RHDP. Mais aussi du Parti démocratique de Côte-d’Ivoire (PDCI) de l’ancien président, Henri Konan Bédié et du Front populaire ivoirien (FPI) dont les couleurs seront défendues par Pascal Affi Nguessan. Le résultat du premier tour déterminera le second tour en fonction des alliances qui vont se nouer entre les partis politiques en lice. Henri Konan Bédié ne fait pas mystère de ce qu’au sein de l’opposition, les négociations encouragent le soutien en faveur du candidat le mieux placé.
Quelle que soit l’issue de ce scrutin crucial, il importe, toutefois, d’éloigner les vieux démons du désordre, de la haine, de la division et de la guerre et donc de préserver la paix et l’avenir de la Côte d’Ivoire. 
 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps