International

Carnet diplomatique : l’Inde fête son indépendance

Samedi dernier, la 74e édition avait une coloration spéciale. Pour la première fois, la communauté indienne était réunie autour du Haut-commissaire à Yaoundé.


Bastos, lieu-dit « Mini Prix ». Petite effervescence dans une ruelle ce samedi 15 août. Les grosses cylindrées se garent des passagers joyeux en descendent, en famille, en groupe. Ils disparaissent dans l’enceinte du Haut-commissariat de l’Inde au Cameroun. Le bâtiment lui-même est habillé aux couleurs nationales Orange-Blanc-Vert. Vers 10h, c’est la levée des couleurs et l’hymne national est chanté avec entrain. Une quarantaine de personnes sont rassemblées, dont une grande majorité d’Indiens. Taracmand Vasnani, opérateur économique, exprime sa joie de vivre pour la première fois au Cameroun, la célébration de la fête de l’indépendance. « Toute la communauté jubile. La représentation a été ouverte à Yaoundé et cela rapproche les services des citoyens. Nous sommes satisfaits de ce service et nous sommes émus de la première célébration de notre fête au Cameroun », affirme-t-il. 
Dans son allocution, Rakesh Malhotra, le Haut-commissaire rappelle l’ouverture de la chancellerie en septembre 2019. Et depuis lors, les Indiens du Cameroun ne vont plus à Abuja pour la délivrance des passeports et des visas, l’enregistrement des naissances, le changement de noms, etc. Il délivre aussi le message de Shri Ram Nath Kovind, président de la République de l’Inde qui demande pour les Indiens, où qu’ils se trouvent, de célébrer une nation libre avec une pensée spéciale aux martyrs et combattants de cette liberté. Un clin d’œil particulier a été fait au Mahatma Gandhi, un de ses symboles éclairés. 
Cette édition se célèbre dans un contexte de crise sanitaire qui a contraint à la restriction. Au Cameroun par exemple, grâce à Internet, l’accent a été mis sur la célébration virtuelle pour limiter les mouvements d’une ville à l’autre et surtout respecter la distanciation. L’Inde fait partie des pays les plus touchés. Shri Ram Nath Kovind, dans son message, se félicite de la maîtrise de la progression de la pandémie. Il rend un hommage au personnel de santé de son pays dont certains ont payé de leur vie pour sauver les dizaines de millions d’Indiens. « Nous avons été à l’avant-garde de l’évolution des stratégies régionales et mondiales pour proposer une réponse efficace à la pandémie » a-t-il révélé. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps