Régions

Prévention des inondations à Douala III : la mairie au front

Le maire Valentin Epoupa Bossambo a supervisé jeudi 27 août le curage des drains et sites critiques à l’origine des récentes inondations dans la commune.


L’arrondissement de Douala III n’a pas été épargné par les inondations du 21 août dernier. Plusieurs quartiers, à l’instar de Brazzaville, Bilongue, Dibom ou Ndogpassi, étaient inondés. Le maire de Douala III, Valentin Epoupa Bossambo, s’est rendu dans ces quartiers ce 27 août  pour visiter et évaluer les zones critiques. A la fin de cette descente, le maire a fait un constat : « A la suite des inondations de la semaine dernière, il y a eu un important dépôt d’ordures domestiques et déchets industriels dans les drains. Il faut rapidement qu’on reprenne le curage, surtout au niveau des infrastructures ».
Face à l’urgence, il faut agir rapidement pour juguler l’effet d’entonnoir qui s’observe aux entrées et sorties des divers ponts et dalots. C’est par exemple le cas au lieu-dit pont Comeci, où le dalot sur la rivière séparant Dibom et Bilonguè a été littéralement envahi par les ordures ménagères et déchets venant de la zone industrielle Bassa. Le maire a mobilisé le tractopelle de la commune pour procéder au curage du drain à ce niveau. « Notre engin procède actuellement au curage de quelques drains, mais la grande mairie va nous envoyer des engins plus performants et plus costauds  pour continuer le travail », a indiqué Valentin Epoupa Bossambo.
Sur le terrain, les populations et leurs chefs ont conduit le maire et son équipe technique sur les zones critiques de leurs quartiers respectifs. « Cette rivière inonde souvent rapidement à notre niveau ici. Même la terre qu’on a entassée ici n’a servi à rien. Tout est mouillé à l’intérieur de ma maison », renseigne une habitante du quartier Dibom. Cette campagne d’assainissement a débuté le mercredi le 26 août par la démolition des constructions anarchiques au lieu-dit entrée lycée à Ndopassi III. Selon le maire, il s’agit des démolitions d’urgence pour éviter le pire lors des prochaines pluies. Valentin Epoupa Bossambo a profité de l’occasion pour remettre le matériel d’hygiène et d’assainissement aux responsables des quartiers et blocs.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps