Agressions à Ndokoti et Deido: 39 suspects interpellés

Ils sont sous mandat de dépôt à la prison de New Bell, a-t-on appris hier lors d’une réunion dans les services du gouverneur.

Le gouverneur de la région du Littoral, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, était face à la presse hier, 12 octobre à Douala. La rencontre faisait suite aux agressions en bandes survenues à Ndokoti jeudi dernier, et à Deido samedi et dimanche. Le gouverneur est revenu sur les actions de ces brigands dont on apprendra, de sources policières, que 39 d’entre eux ont été interpellés et sont actuellement sous mandat de dépôt.

M. Ivaha Diboua a relevé que par groupes de 30 ou 50, ces assaillants ciblent un coin de la ville, puis agressent, généralement à l’arme blanche, toutes les personnes sur leur passage ainsi que des commerçants, éventuellement des domiciles, etc.

Après les attaques de Ndokoti jeudi, c’est une partie de la « Rue de la joie » de Deido qui, samedi dernier, a subi la loi de ces malfrats. La razzia menée en moins de 10 minutes, ils sont repartis en promettant de revenir le lendemain, 11 octobre. Les Forces de maintien de l’ordre (Fmo), informées, ont quadrillé la zone en compagnie de jeunes de ce quartier, décidés à assurer également la sécurité des personnes et des biens en ces lieux.

Dans son intervention hier, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua a demandé une mobilisation citoyenne pour contribuer à éradiquer ce phénomène. « Au moindre incident, les autorités administratives et les forces de maintien de l’ordre doivent être informées », a prescrit le gouverneur.

En outre, il a salué la bravoure des jeunes du quartier Deido, les félicitant pour leur réaction. « C’est ainsi que vo...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category