Politique

Organisation internationale de la protection civile : la victoire du Cameroun

Mariatou Yap a été élue hier à Genève en Suisse, comme nouvelle secrétaire générale au cours de la 24e session de l’assemblée générale de cette organisation.

Mariatou Yap a été désignée hier au poste de secrétaire générale de l’Organisation internationale de la protection civile (OIPC). C’était au cours de la 24e session de l’assemblée générale de cette institution à Genève en Suisse.  Face au général Raymond Khattar, directeur général de la Protection civile du Liban, Mariatou Yap, candidate du Cameroun a récolté 30 voix contre 23.  Une victoire diplomatique retentissante pour le Cameroun. C’est également le dénouement d’un soutien institutionnel sans faille dont a bénéficié la directrice de la Protection civile au ministre de l’Administration territoriale, première femme et première Camerounaise à accéder à ce poste au sein de l’OIPC.

En effet, le 29 septembre dernier, la candidature de Yap Mariatou a été présentée au corps diplomatique accrédité au Cameroun. C’était au cours d’un dîner offert par le ministre des Relations extérieures Lejeune Mbella Mbella et son collègue de l’Administration territoriale, Atanga Nji Paul. Par la suite, S.E Salomon Eheth, ambassadeur, représentant permanent du Cameroun auprès de l’Office des Nations unies à Genève a réuni une cinquantaine de chefs de missions diplomatiques le 8 octobre dernier, à l’Hôtel international Intercontinental à Genève en Suisse pour le même exercice.

Le secrétaire général est le plus haut fonctionnaire technique et administratif de l'Organisation. Il est de droit secrétaire de l'Assemblée générale et du Conseil exécutif, et participe de droit aux séances des commissions. Il peut déléguer ses fonctions. Parmi ses prérogatives, il doit préparer et soumettre chaque année au Conseil les rapports financiers et les prévisions budgétaires de l'Organisation. Par ailleurs, il nomme le personnel du Secrétariat conformément au règlement du personnel établi par l'Assemblée. Mme Yap pourra s’appuyer sur sa riche expérience pour remplir ces délicates missions. Elle qui cumule une vingtaine d’années dans le domaine de la protection civile, dont une dizaine au poste de directeur de la Protection civile au ministère de l’Administration territoriale. Une fonction qu’elle occupe cumulativement avec ses responsabilités de vice-présidente de l’Assemblée générale de l’OIPC. Elle est en outre point focal du Bureau des Nations unies pour la réduction des risques de catastrophes. Elle remplace le colonel Belkacem Elketroussi, nommé secrétaire général par intérim depuis le 18 octobre 2018, après la démission du titulaire du poste, le Russe Vladimir Kuvshinov.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps