Ecrans Noirs 2020 : une programmation alléchante

Projection de films et séries, marché du film, ateliers de formation, master class et bien d’autres activités meubleront la 24e édition de ce festival, ouverte hier à Yaoundé.

Vous êtes amateur ou professionnel de cinéma ? Vous avez écrit des histoires intéressantes, qui selon vous pourraient faire l’objet d’un scénario de film ? Vous souhaitez vous former aux métiers du cinéma sans débourser un rond ? Vous avez toujours rêvé de rencontrer des vedettes des grand et petit écrans ? Vos films et séries chôment dans vos tiroirs depuis des lustres faute de diffuseurs et de distributeurs ? Pour vous, Ecrans Noirs is THE place to be ! La 24e édition de ce rendez-vous annuel du cinéma africain s’est ouverte hier à Yaoundé à travers des projections de films et web-séries en compétition. Une activité qui a drainé les vedettes de la Toile au premier rang desquelles, Orgelle Kentsop, plus connue sous le nom de scène, Mamiton. Elle est venue de Douala, communier avec ses nombreux fans qui ont tenu à immortaliser leur rencontre. Une belle symbiose qui a permis à certains férus de tapis rouge d’oublier le rendez-vous manqué da la soirée d’ouverture.


Read also : Musique : Singuila à cœur ouvert

Au-delà de cette communion entre cinéphiles et stars du 7e art, le programme de l’acte 24 du festival Ecrans Noirs propose de nombreuses activités, pour les professionnels et amateurs du secteur, dans son nouvel antre du Palais polyvalent des sports de Yaoundé. Un seul lieu pour toutes les articulations, question de favoriser le respect des mesures barrières. C’est d’ailleurs là au village des Ecrans Noirs 2020, que démarre ce jour, en présentiel et en ligne, une formation à l’écriture, au développement et à la production des séries télévisées, organisée avec le concours de Campus University Canal+ et l’Institut supérieur de formation aux métiers du cinéma et de l’audiovisuel de l’Afrique centrale (Iscac). Toujours concernant les formations, le pitch de projets de films et séries tv se tiendra mercredi prochain. 


Read also : Biblio : à la croisée des chemins

En dehors des salles obscures, les projecteurs seront braqués sur le cinéma africain à travers le colloque international. Prévue pour ce 4 novembre, l’activité réunira d’illustres cinéastes du continent autour du thème : « Covid-19 et réinvention du cinéma africain ». Le Malien, Cheick Oumar Sissoko et l’ancien candidat à la présidentielle nigériane, Victor Okhai, y sont annoncés. Les cinéastes locaux quant à eux sont particulièrement attendus du 5 au 6 novembre prochain dans le cadre du Forum du cinéma camerounais. Bien avant cela, ils auront l’opportunité de bénéficier de la riche et longue carrière de l’acteur franco-ivoirien Sidiki Bakaba, l’un des pionniers du cinéma et du théâtre en Afrique. Il donnera une Master class demain, et ses plus grands films seront à l’affiche jusqu’à samedi. Ecrans Noirs 2020, c’est aussi un cadre de concertation entre les porteurs de projets, producteurs et distributeurs sous la houlette du Marché du film d’Afrique centrale. Plus de 25 cinéastes ont été retenus pour bénéficier du large éventail de distributeurs-partenaires des Ecrans Noirs. Les enfants ne sont pas en reste. Une attention particulière leur est accordée depuis samedi dernier à travers le « Kids Corners ». On les initie au cinéma et leur apprend à réaliser des films. 


Read also : Cameroun-Corée du Sud : 60 ans de relations culturelles

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category