Présidentielle américaine : le suspense reste entier

Le républicain Donald Trump et le démocrate Joe Biden sont au coude-à-coude avec jusqu’à hier, une légère avance du second sur le premier.

L’Amérique tout entière retient son souffle en attendant de savoir qui de Donald Trump ou de Joe Biden sortira vainqueur de l’élection présidentielle de mardi. Les opérations de dépouillement qui ont suivi aussitôt la fermeture des bureaux de vote ont révélé que le duel aux urnes entre le candidat du Parti républicain et celui du Parti démocrate, qui enregistrait une légère avance, reste indécis. Les premiers résultats compilés donnaient le président sortant vainqueur dans l’Alabama, l’Arkansas, la Caroline du Sud, le Dakota du Nord, le Dakota du Sud, la Floride, l’Idaho, l’Indiana, l’Iowa, le Kansas, le Kentucky, la Louisiane, le Mississippi, le Missouri, le Montana, le Nebraska, l’Ohio, l’Oklahoma, le Tennessee, le Texas, l’Utah, la Virginie-Occidentale et le Wyoming. Alors que l’ancien vice-président de Barack Obama était arrivé en tête dans la Californie, le Colorado, le Connecticut, le Delaware, le District de Columbia, Hawaï, l’Illinois, le Maryland, le Massachusetts, le Minnesota, le Nebraska, le New Hampshire, le New Jersey, le Nouveau-Mexique, New York, l’Oregon, Rhode Island, le Vermont, la Virginie et l'État de Washington. Concernant les 270 grands électeurs à obtenir pour être élu président, Joe Biden était crédité de 238 contre 213 pour Donald Trump. Au moment où nous mettions sous presse, la Pennsylvanie, le Michigan, la Georgie, la Caroline du Nord, l’Arizona, le Wisconsin, le Nevada, le Maine et l’Alaska manquaient encore à l’appel. Des Etats aussi importants où l’élection peut basculer pour un candidat ou pour un autre. 


Read also : Congo : une deuxième raffinerie en chantier

Dans cette fièvre électorale, chaque candidat s’est adressé, confiant, à ses partisans. Depuis son fief de Wilmington dans le Delaware, Joe Biden s’est dit rassuré quant à la suite. « Gardez la foi, nous allons gagner ! Nous pensons que nous sommes en bonne voie de gagner cette élection », a-t-il déclaré. En direct de la Maison blanche, Donald Trump a quant à lui revendiqué la victoire. « Nous allons gagner et, de ce que j’en pense, nous avons déjà gagné », a déclaré le président sortant. Avant de dénoncer « une fraude aux dépens du peuple américain ». Il a accusé les démocrates d’« essayer de voler l’élection ». Des propos jugés « scandaleux et sans précédent » par Jen O’Malley Dillon, chef de campagne de Joe Biden. M. Trump a promis de saisir la Cour suprême. A ce stade du processus, aucun des deux candidats ne peut encore être donné vainqueur. D’autant plus que les résultats de certains Etats, à l’instar du Michigan ou du Wisconsin, devraient être connus ce jeudi et ceux d’autres Etats, demain vendredi.


Read also : Covid-19 Vaccine : G7 Members Pledges Extra Funding

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category