Réseaux sociaux : complètement Tik Tok

Les jeunes Camerounais n’échappent pas à ce véritable phénomène qui compte déjà plus d’un milliards d’abonnés dans le monde.

Les adolescents (et même les plus grands) n’ont plus que deux onomatopées en tête : Tik Tok. Ce réseau social où les abonnés postent des vidéos très courtes mais très explicites, est de plus en plus utilisé. « Tout le monde peut voir ma vidéo. C’est super bien cette application », apprécie Marie-Laure Meyo, utilisatrice. Sur l’application, on trouve des danses, des playbacks et des montages avec effets spéciaux postés dans un format court. Depuis le début de l’année 2020, Tik Tok, cette application développée par une entreprise chinoise est la plus téléchargée au monde devant Facebook et Instagram. Elle compte désormais plus d’un milliard d’abonnés, dont des jeunes Camerounais séduits par le phénomène. 


Read also : Quinzaine du film lycéen : jeunes, à vos caméras !

Tik Tok fonctionne selon des codes bien précis. Généralement, ce sont les vagues de challenges qui animent ce réseau social. S’adossant sur un contexte d’actualité qui a fait le buzz, les utilisateurs recréent la scène tout en imitant acteurs et stars, entre autres, avec leurs voix en fond. Par exemple, la fameuse vidéo du footballeur camerounais David Eto’o, mettant en scène un personnage bien sapé, qui chante les louanges de Paris, a été plébiscitée. 


Read also : Musique : Tao signe son retour

« Ambiance familiale », c’est aussi un autre code de Tik Tok. Nombreux sont en effet ces challenges qui consistent à reproduire des scènes de vie en famille. « Il y a des vidéos où on peut demander à son père, sa mère ou ses grands-parents d’exécuter un pas de danse ou tout autre chose. C’est une vidéo surprise et c’est donc en fonction de leur réaction qu’on reçoit des likes », explique Aimé Zanga, utilisateur de Tik Tok. 


Read also : Meveo Cultural Festival : Living Together Preached

Tik Tok, c’est aussi et surtout une course aux Likes. Des anonymes deviennent stars en quelques clics. Cette quête de popularité peut rendre « fous » certains adolescents qui vont jusqu’à faire des challenges incroyables et risqués. L’application devient de plus en plus virale et le nombre d’abonnés ne fait que grimper chaque jour. Officiellement, il faut avoir minimum 13 ans pour s’inscrire sur l’application. Elle est à la mode, elle détend, mais elle a également ses dérives.


Read also : « Madame…Monsieur » : scènes de ménage à l’écran

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category