Maintien de la paix : des fonctionnaires à l’école

Sous l’égide du ministère des Relations extérieures, un séminaire national dédié à cette problématique s’achève ce jour à Yaoundé.

Trois jours intenses d’apprentissage autour du thème du maintien de la paix. Une problématique devenue importante, dans un monde de plus en plus en crise et en proie à divers conflits armés. Des conflits auxquels le Cameroun est parfois obligé de participer pour soutenir des pays amis éprouvés. Durant la formation tenue depuis le 23 novembre dernier et qui s’achève ce jour, les personnels de diverses administrations ont été outillés dans ce domaine. Il s’agit du ministère des Relations extérieures, du ministère de la Justice, de la présidence de la République, des Services du Premier ministre, ainsi que du personnel militaire. Il s’agit de l’un des séminaires nationaux de formation instruits par le président de la République. Il a été question, durant les travaux, de renforcer les capacités des apprenants de circonstance. Ceux-là qui envisagent, dans leur vie administrative, de faire carrière dans la fonction publique internationale en général, et dans les missions de maintien de la paix en particulier. L’objectif, c’est également d’édifier les civils sur les enjeux sécuritaires au Cameroun et dans la sous-région. 


Read also : Rétrospective 2020 : l’année de Paul Biya

Plusieurs thèmes ont retenu l’attention des personnels formés et des formateurs. Entre autres, les fondements juridiques des missions de soutien à la paix, la situation dans la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale et dans le reste du continent, le rôle des Nations unies, les possibilités de carrière dans les services de maintien de la paix, etc. A l’horizon, une formation similaire devrait être organisée avant la fin de cette année, entre le 9 et le 11 décembre prochains. 


Read also : Special 2020 : President Biya’s Achievements On Spotlight

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category