Dixiades 2016: rideau ce jour

Au terme d’une compétition âprement disputée, la région du Centre est bien partie pour se succéder à elle-même.

Rideau ce jour sur la 5e édition des Jeux nationaux, «Dixiades 2016», que la ville d’Ebolowa abrite depuis samedi dernier. La cérémonie de clôture, à l’instar de celle d’ouverture présidée, au nom du chef de l’Etat, par le ministre délégué à la présidence de la République, chargé de la Défense, s’annonce grandiose. Au-delà du faste des sons et couleurs, le public viendra encore plus nombreux, vivre la dernière note d’une symphonie qui fait déjà la fierté, malgré quelques ratés, du Comité d’organisation. Mais, surtout, au terme d’une finale de football messieurs, l’on saura alors, avec une réelle exactitude, le nom de la ville hôte de la 6e édition. Et hier, lorsque nous mettions sous presse, les demi-finales en sports collectifs, tels le football, handball, volleyball…se jouaient toujours. En handball messieurs, le Centre était opposé au Sud, en messieurs et en dames, le Centre rencontrait le Nord-Ouest.
Jusqu’à hier, la région du Centre était leader au classement général avec 47 médailles en Or. Et dans les sports collectifs cités plus haut, la région du Centre était présente dans toutes les catégories. Ce qui a laissé dire à tout observateur que la région, siège des institutions républicaines, était hors de portée en nombre de médailles glanées, soit un total de 85 dont 47 en or. Venaient ensuite le Sud et le Littoral avec…13 et 12 médailles en or respectivement, tandis que l'Adamaoua - propriétaire de six métaux en or - s'est illustrée en gymnastique artistique masculine individuelle.
Pour ce qui est du tennis de table, le Sud a pris de l’ascendance sur  les  régions du Centre et celle du Nord-Ouest en demi-finales dames.  En messieurs, le Centre, le Littoral et l’Ouest sont bien partis pour jouer la finale, synonyme de médailles.

Réactions

«Le niveau de la compétition est élevé »

 Joseph Ateba, officiel handball.

« Sur le plan de l’organisation, il y a beaucoup à faire. Il n’y avait ni service d’accueil, ni service d’orientation. Toutefois, il faut se féliciter du niveau élevé de la compétition. Les régions prennent la peine de sélectionner les meilleurs athlètes, c’est tout à notre honneur ».

«Tout le monde a été fair-play »

 Georges Sana Lastouang, basketball, Adamaoua.

« Nous avons trouvé des adversaires redoutables. Nous nous sommes battus, malheureusement, nous sommes tombés face à l’équipe hôte. Nous saluons le fait que tout le monde était fair-play. Il faut également se réjouir de la bonne tenue des officiels, des arbitres. Pour l’organisation, je donne 8/10, parce qu’il y a eu des balbutiements lors de l’accueil des délégations. Surtout sur la livraison des lits, des matelas, de l’eau. Mais tout s’est arrangé ». 

«Il faut revoir le critère d’âge »

Christy Dom-Doppas, basketteuse, Est.

« Le niveau de la compétition est relevé. La seule difficulté, c’est le fait que le Comité olympique a levé le critère d’âge. Si les Jeux servent à la détection des talents, il serait temps que l’âge soit revu, pour que de manière effective, cette détection soit faite, pour préparer la prochaine Olympiade. Je pense  que cette mesure, si elle est revue, serait bénéfique pour les jeunes athlètes, qui veulent s’affirmer, les encadreurs et toute la nation ».

«Il y a eu des manquements »

 Georges Sana Lastouang, basketball, Adamaoua.

« Ebolowa, sur le plan organisationnel, a eu des manquements. Notamment  le fait que les athlètes dorment dans le même dortoir que les encadreurs.  Sinon, sur le plan technique, on a retenu six catégories chez les messieurs. Nous nous sommes sentis limités quant aux potentiels gains de médailles. Techniquement, le niveau des athlètes est appréciable. Nous souhaitons que les ligues régionales des disciplines retenues soient désormais impliquées dans l’organisation technique de la compétition ».


Propos recueillis par Benjamin MVOMO ESSOUMA
 


Lire aussi : PM Gives Stimulus

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie