ONU : Guterres candidat à sa succession

L’annonce de la candidature du Secrétaire général a été faite lundi dernier par son porte-parole lors de son traditionnel point de presse.

Antonio Guterres, secrétaire général de l’Organisation des Nations unies (ONU) est candidat à un second mandat pour la période de 2022-2026. L’annonce a été faite lundi dernier lors du traditionnel point de presse de son porte-parole, Stéphane Dujarric. Ce dernier a rappelé que ce haut fonctionnaire de l’ONU avait récemment affirmé à la présidence de l’Assemblée générale et au Conseil de sécurité qu’il était disponible pour un second mandat si telle était la volonté des Etats membres. Toujours d’après son porte-parole, vendredi dernier, au cours d’un déjeuner au siège de l’ONU, le concerné avait exprimé son souhait aux cinq membres permanents du Conseil de sécurité que sont la Chine, les Etats-Unis, la France, le Royaume-Uni et la Russie.  


Read also : Libya : Political Dialogue Forum Ongoing

Faut-il le rappeler, le mandat d’Antonio Guterres s’achève en décembre. Il est traditionnel pour un secrétaire général de l'ONU de faire deux mandats maximum. Son second mandat ne serait donc pas une surprise. D’ailleurs, cet ex-Premier ministre portugais, aujourd’hui âgé de 71 ans, est apprécié par les cinq membres permanents du Conseil de sécurité. Selon un communiqué de Downing Street, lors d'un entretien, le Premier ministre britannique, Boris Johnson, aurait « chaleureusement félicité » Antonio Guterres pour sa décision, en saluant « le succès de son premier mandat ». 


Read also : Etats-Unis : Trump menacé de destitution

L’idée de porter une femme à la tête de l’institution a circulé. Commentant l’annonce de la candidature de Guterres, l’ambassadeur d’un pays membre du Conseil de sécurité ayant requis l’anonymat a déclaré : Il fait « un travail fantastique » et « ce serait une erreur de le remplacer juste pour des raisons symboliques », de porter une femme pour la première fois de l'histoire à la tête de l'ONU. « Il est très réfléchi dans son analyse » et « dans la manière dont il plaide pour de nouvelles solutions aux nouveaux problèmes, le changement climatique, l'inégalité socio-économique croissante, l'égalité des sexes », estime ce diplomate. 


Read also : Centrafrique : des rebelles repoussés aux portes de Bangui

Toutefois, l’image de Guterres pâtit de critiques d'ONG qui le trouvent frileux sur la défense des droits humains. «Si Antonio Guterres veut un deuxième mandat comme chef de l'ONU, il devrait s'engager dans l'application de son appel à l'action sur les droits humains», a réagi lundi sur Twitter, Louis Charbonneau de l' Human Rights Watch.


Read also : Fight Against Piracy : Equatorial Guinea Solicits US Aid

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category