Groupe B Japoma dans l’attente

Le stade nouvellement construit à Douala va accueillir, dès samedi, ses premières rencontres officielles.

Depuis la fin de semaine dernière, l’équipe de la Libye a déposé ses valises à l’hôtel Sawa. Question de mieux s’acclimater tout en poursuivant la préparation de cet important rendez-vous sportif que le pays aurait manqué sans le retrait de la Tunisie. Lors du passage de CT à l’hôtel Sawa, seuls les responsables et staff technique déambulaient à l’esplanade et dans les couloirs. Visiblement, l’équipe est en forme et se sent bien en terre camerounaise. Vendredi 8 janvier, la sélection libyenne a effectué ses premiers entraînements au complexe sportif de Japoma. Elle a même disputé un match amical contre la Zambie mercredi dernier (1-1). C’est donc en toute sérénité que les Libyens attendent d’entrer dans la compétition le 17 janvier prochain contre le Niger.


Read also : Infrastructures de la CAN à Garoua : la course contre la montre

La délégation nigérienne arrivée au Cameroun depuis quelques jours a elle aussi pris ses quartiers à l’hôtel Akwa Palace. Ce 14 janvier en mi-journée, seuls quelques responsables étaient visibles dans le hall de l’hôtel. CT apprendra que joueurs et autres encadreurs prenaient leur repas. Pas de déclaration à la presse pour le moment. Dans cette poule, seules les équipes du Congo Brazzaville et Congo Kinshasa manquaient à l’appel au moment où nous allions sous presse. Nos sources ont annoncé leur arrivée à Douala hier en fin d’après-midi.


Read also : Elite One : la phase aller s’achève

Pendant ce temps, l’on procède aux derniers réglages au niveau du site de Japoma qui abritera les rencontres de la poule B. Sous l’autorité du coordonnateur général de la Caf et du coordonnateur général de site ainsi que l’ensemble des commissions, toutes les activités à réaliser avant le début de la compétition sont passées en revue. « Il y a plusieurs réunions de coordination qui se tiennent. On essaie de voir comment les matches vont se dérouler concrètement. En d’autres termes, qui sont les ramasseurs de balles, qui sera le speaker, quels sont ceux qui porteront les fanions, où se situent les bureaux des responsables… Nous voyons ce qu’il y a lieu de faire au moindre détail », a expliqué Abel Calvin Njoke, président du comité de site de Japoma.


Read also : Eliminatoires du Mondial 2022 : 36 Lions présélectionnés

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category