Education de base : de nouvelles infrastructures en gestation

Le Minedub a procédé jeudi et vendredi derniers à la pose des premières pierres des écoles témoins d’Afanoyoa et de Nkozoa, dans les arrondissements de Yaoundé III et de Soa.

Le ministre de l’Eduction de base, le Pr. Laurent Serge Etoundi Ngoa a procédé jeudi et vendredi derniers, à la pose des premières pierres pour la construction de deux écoles-témoins, à Afanoyoa et Nkozoa, dans les arrondissements de Yaoundé III et de Soa. Le ministre avait à ses côtés le gouverneur de la région du Centre, Naseri Paul Bea, et les autorités administratives et traditionnelles des localités concernées. Le projet sera également réalisé dans d’autres villes du pays, notamment à Touboro, dans la région du Nord et à Bonaberi dans le Littoral... « Ce qui va sans doute combler le manque, voire l’absence totale en infrastructures scolaires de qualité dans certaines parties du pays où les élèves font cours sous des hangars, parfois à même le sol », a relevé le Pr. Laurent Serge Etoundi Ngoa. 


Read also : Interview: “There Is No Risk At Any Level”

Avec un même plan de construction pour toutes les zones bénéficiaires, ces écoles seront bâties sur environ 3500 m2 chacune. Selon les explications des ingénieurs en charge de la réalisation des chantiers, chaque école aura un bâtiment pédagogique, un bloc administratif et des logements pour les directeurs et les enseignants. Le ministre Laurent Serge Etoundi Ngoa affirme que « ces écoles sont un défi d’une grande importance. Cet environnement nouveau permettra à nos enfants d’être plus performants à l’école, afin qu’ils grandissent et développement à leur tour, leur pays. » 


Read also : Nécrologie: Jean-Vespa est mort

Revenant sur le choix des localités qui accueillent ces écoles-témoins, le Minedub a indiqué qu’elles n’ont pas été sélectionnées au hasard. « Ici à Nkozoa par exemple, le site devant accueillir la nouvelle école est l’une des réserves foncières la plus proche de la ville de Yaoundé. Le président de la République a estimé que de telles zones doivent être des lieux où on anticipe pour placer les services sociaux, parmi lesquels les écoles », a-t-il relevé. Le développement urbain évoluant à un rythme très rapide, le gouvernement estime que les villes naissantes qui s’installent dans certains arrondissements trouvent non plus des écoles précaires, mais des écoles bien construites qui peuvent être capables d’absorber tous ces jeunes qui y vivent. Les chantiers seront exécutés dans un délai très bref, tel que l’a relevé le Minedub. 


Read also : Gestion des corps: Avec restrictions

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category