Fête de la Jeunesse : les activités lancées

Le ministre Mounouna Foutsou a donné le coup d’envoi hier à Meri dans l’Extrême-Nord.

La ville de Méri dans le département du Diamaré, région de l’Extrême-Nord a servi de cadre au lancement des manifestations marquant la 55e édition de la fête de la jeunesse. C’est Mounouna Foutsou, le ministre de la Jeunesse et de l’Education civique (Minjec) qui est personnellement descendu sur le terrain pour lancement officiel des activités relatives à cette fête. Il était accompagné des personnalités fortement impliquées dans l’épanouissement de la jeunesse, notamment Issa Tchiroma Bakary, ministre de l’Emploi et de la formation professionnelle, Achille Bassileking III, ministre des Petites et moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat, de Camille Mouthe à Bidias, Dg du Fonds national de l’Emploi entre autres. Le Minjec n’est pas allé les mains vides. Dans ses bagages, un important don de matériels devant permettre aux jeunes de s’intégrer dans la vie active. Trois principaux groupes ont été préalablement ciblés par cet appui du gouvernement, notamment ceux qui entendent s’investir dans le secteur agricole, ceux qui ont choisi l’industrie artistique et ceux qui ont opté pour l’économie numérique.


Read also : Interview: “There Is No Risk At Any Level”

Au premier groupe, il a été remis un don de motopompes, de pulvérisateurs, de brouettes, d’abreuvoirs et bien d’autres intrants agricoles. Au second groupe, le Minjec a remis des kits constitués de presses à briques, de tricycles, de réfrigérateurs, de congélateurs, des machines à coudre. Le troisième groupe de bénéficiaires qui s’intéresse à l’économie numérique a reçu un don d’ordinateurs, de copieurs, de machines à plastifier et bien d’autres matériels leur permettant d’être tout de suite opérationnels sur le terrain. Il s’agit d’un appuis d’un coût global de 117,7 millions de F. Les bénéficiaires, au nombre desquels les ex combattants de Boko Haram n’ont pas tari de remerciements envers le gouvernement pour ce geste.  Mounouna Foutsou a saisi l’opportunité du lancement des activités de la 55e édition de la fête de la Jeunesse pour les inviter à tourner le dos à la vie facile et à profiter de ces opportunités que leur offre les pouvoirs publics pour se frayer un chemin dans la cour des grands.


Read also : Nécrologie: Jean-Vespa est mort

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category