Bepanda : une bombe artisanale explose

La détonation, survenue dimanche au lieudit « Rose-Croix », a fait un mort et un blessé grave, manipulateurs présumés d’explosifs.

Une explosion est survenue ce dimanche 31 janvier dans l’après-midi au quartier Bepanda, lieudit « Rose-Croix » (arrondissement de Douala V), faisant deux blessés graves. De sources sécuritaires, la détonation s’est produite durant la manipulation, par ces deux victimes, de matériel explosif, opération qui se déroulait dans un domicile de ce quartier populaire. Les mêmes sources révèlent que les deux victimes ont été conduites à l’hôpital général de Douala.

Read also : Médias : la crédibilité de l’information en question

Selon André K., habitant du quartier, ce sont en fait deux détonations consécutives qui ont été entendues. Pensant d’abord à l’explosion d’une bouteille de gaz, des voisins ont couru vers le site de la déflagration, pour y trouver deux jeunes hommes gravement brûlés – ainsi qu’un début d’incendie maîtrisé grâce à des seaux d’eau.

Read also : Oil Transportation : New Quay Goes Operational

Ce sont ces premiers témoins qui les conduisent à l’hôpital, puis saisissent la brigade de gendarmerie de Ndoungue. Entre-temps, un sapeur pompier, habitant du quartier aussi, viendra y établir un premier cordon sécuritaire, avant de lancer une alerte plus substantielle. Autorités administratives et hiérarchie des forces de l’ordre descendent alors sur les lieux, ainsi qu’une équipe de déminage. Laquelle va d’ailleurs désamorcer un autre dispositif explosif trouvé sur place, et mettre la main sur divers équipements : batteries de voiture, bouteilles de gaz…

Read also : Animation politique : les médias à la rescousse

Au moment où nous allions sous presse, une information faisait état du décès d’une des victimes de cette explosion.

Read also : Conseil d’administration : Blaise Moussa aux commandes

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category