Réalisations du chef de l’Etat : un livre contre la désinformation

La dédicace de « Paul Biya : Le disque dur ou l’héritage des générations », de Joseph Marie Eloundou, a eu lieu le 18 février dernier en présence du ministre de la Communication, René Emmanuel Sadi.

Un livre, un autre, pour magnifier l’œuvre du chef de l’Etat. Joseph Marie Eloundou vient de mettre du sien dans cette entreprise épistolaire à laquelle se sont déjà livrés d’autres auteurs. « Paul Biya : Le disque dur ou l’héritage des générations ». Tel est le titre qu’il a donné à son tout premier ouvrage paru cette année aux Editions de Midi. La dédicace de ce livre a eu lieu le 18 décembre dernier à Yaoundé, en présence du ministre de la Communication. René Emmanuel Sadi, proche collaborateur du président de la République pendant de longues années, signe la préface de cet essai socio-politique de 221 pages structuré en trois parties. 


Read also : Union des populations du Cameroun: Un congrès national en vue

Joseph Marie Eloundou raconte et décrypte les réalisations de Paul Biya dans un contexte marqué de plus en plus par une tentative de négation de celles-ci. Pour René Emmanuel Sadi, il s’agit d’une « restitution de la vérité historique, au regard de la désinformation » ambiante autour de l’homme du Renouveau. Par ailleurs, cet ouvrage, selon le Mincom, « ouvre de nouvelles pistes de réflexion en même temps qu’il contribue à apporter plus d’informations sur l’œuvre grandiose du chef de l’Etat ». Une œuvre parfois occultée pour diverses raisons, de l’avis du panel également constitué du sénateur Nicole Okala et de Pauline Eyebe Effa Effa, spécialiste de l’économie sociale et solidaire. Ces raisons sont politiques, mais elles sont aussi le résultat de l’ignorance.


Read also : North West: Peace-Building Prioritised

Comme cœur de cible de son essai, Joseph Marie Eloundou a choisi la jeunesse. Pour lui, cette catégorie sociale manque de données nécessaires pouvant lui permettre de mieux s’autodéterminer. Ce faisant, elle est facilement manipulable et incapable de voir des accomplissements pourtant visibles de tous. Des accomplissements qui vont du développement infrastructurel à la gestion des crises sociales, économiques et sécuritaires qui ont secoué et continuent de secouer le Cameroun. L’auteur se plait alors à penser que le président est un modèle, toute une école à laquelle il faut s’inscrire, un disque dur à télécharger. Et pour les plus pessimistes, le journaliste, et désormais essayiste, rétorque qu’« en 38 ans, on ne peut pas dire d’un homme aux commandes d’un pays qu’il n’a rien fait » comme c’est souvent le cas.


Read also : Conseil régional du Sud: Des ficelles pour monter le budget

« Paul Biya : Le disque dur ou l’héritage des générations » est donc une thérapie, « une réponse à un discours plein de contre-vérités ». L’ouvrage est ponctué d’anecdotes qui appuient l’idée défendue par Joseph Marie Eloundou. On y retrouve également des témoignages de diverses personnalités qui apprécient à leur façon l’œuvre du chef de l’Etat. Parmi eux, celui du directeur général de la Caisse nationale de prévoyance sociale, Alain Noël Olivier Mekulu Mvondo Akam, dont la signature se trouve au bas de la postface.


Read also : Good Governance: Cameroon Goes In For “Open Government”

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category