Marty Danak : pour l’amour de maman

L’auteur-compositeur du titre « Mamour » rend hommage aux mères dans son tout premier single.

Son tout premier titre rend hommage aux mères. En ligne depuis quelques semaines, « Mamour » est une ode à la femme, la mère de l’humanité. À travers cette balade musicale, Marty Danak appelle à la réconciliation entre mères et enfants. « Les enfants sont toujours en conflit avec leurs mères oubliant que ce sont elles qui nous ont donné la vie. Nous ne sommes rien sans elles », justifie l’artiste de 28 ans. Gratitude, reconnaissance et remerciement vis-à-vis des mamans et notamment à celle qui l’a mis au monde.
Marty Danak est bercé par la musique depuis sa tendre enfance. Il chante dans les petites célébrations avant d’intégrer le club musique de l’Université de Yaoundé II-Soa en 2012. Il sillonne alors les cabarets et donne de la voix dans des kermesses. Il ne gagne pas beaucoup d’argent mais cherche à tout prix à toucher le cœur du public par la douceur de ses mots. Il prête sa voix aux artistes tels que Ateba et Sanzy Viany. Professionnalisme, rigueur et sens du détail guident ses pas vers la scène. Sa carrière musicale solo ne débute qu’en 2016. Il participe au festival Caramel et est face à un jury composé de X-Maleya et d’Eko Roosevelt. Il termine lauréat de ce festival et continue de participer à d’autres concours de musique. Le vainqueur de Ballantine’s True Music Challenge 2020 peut enfin réaliser son rêve, celui de devenir artiste musicien. Il se fait connaître du grand public à travers l’interprétation de « Dipita Lam » de l’artiste Ben Decca. Une reprise qui lui permet à présent d’être à l’affiche de grands festivals et de concours de beauté parmi lesquels Miss et Mister Young Albino 2020. « Mamour » lui permet ainsi de rendre un vibrant hommage à celle qui a toujours été à ses côtés : sa maman. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category