Niger: Une attaque terroriste fait une soixantaine de morts

Des hommes armés ont pris d’assaut des villages dans la région de Tillabéry à l’ouest du pays lundi dernier.

Du sang a coulé, lundi dernier, près de Banibangou dans la région de Tillabéry à l’ouest du Niger. Une soixantaine de personnes ont été tuées au cours d’une attaque menée par des hommes armés. Les assaillants ont ouvert le feu sur des populations à bord de véhicules qui revenaient du marché à Banibangou, Chinagoder et Darey-Dey, des localités situées non loin de la frontière avec le Mali. Les agresseurs se sont, par la suite, attaqués aux greniers et habitations qu’ils ont pillés et incendiés avant de s’enfuir. « Partout où ils passent, ils brûlent les greniers pour obliger les populations à quitter les villages. Tous les jours il y a des attaques. Les gens ont peur, ils ne veulent plus dormir chez eux », déplore Maïga Amidou, coordonnateur du Comité union Tillabéry pour la sécurité et la cohésion sociale. 


Read also : Table Tennis : Tough Battle This weekend

Avec cette nouvelle attaque, Tillabéry est devenue une cible privilégiée des terroristes. Malgré la forte militarisation de cette région, les attaques terroristes et divers trafics sont signalés. Le 10 décembre 2019, ce sont 71 soldats qui ont perdu la vie à Inates. Le 10 janvier 2020, le groupe État islamique dans le Grand Sahara a attaqué la base militaire de Chinagoder tuant 89 soldats. Par la suite, une centaine de civils ont aussi perdu la vie dans les villages de Tomabangou et Zaroumdareye. Le 2 janvier dernier entre les deux tours de l’élection présidentielle, une centaine de civils ont été abattus dans l’attaque de deux localités dans la commune de Mangaïzé.


Read also : RDC : le Nord-Kivu et l’Ituri au pas militaire

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category